investir1

En septembre 2014,les Services culturels de l’Ambassade avaient le bonheur d’annoncer la naissance d’Albertine, non pas un joli bébé joufflu au prénom si fin de siècle mais bien  librairie française et salle de lecture consacrée aux œuvres françaises, en VO et dans un écrin top déco signé par le maître Jacques Garcia.

Installée au coeur d’un hôtel particulier du Gilded Age de la Vème avenue, Albertine offre une atmosphère de bois et de papier, digne d’une bibliothèque particulière aux plafonds constellés d’étoiles, des canapés et des poufs et une vie trépidante entre lectures, conférences et débat animés. Albertine, un speakeasy so chic, va souffler ses bougies, ravie d’être devenue l’adresse préférée des Français de NYC et des francophiles New Yorkais !

Un écrin de culture française à NYC et plus de 14 000 ouvrages

Mais pourquoi Albertine ?

Vitrine des trésors de la littéraire française, Albertine revêt le doux prénom du personnage de Marcel Proust dans A la recherche du temps perdu . « C’est un personnage complexe, qui est du domaine de l’inconnu et de l’inconnaissable, ce qui est une belle métaphore pour une librairie », justifie M.Baudry, l’instigateur du projet. Un pari fou en 2014 dans un monde du livre et de l’édition en crise, dont le prénom talisman a opéré sa résurrection: « Au-delà de la clientèle française gagnée d’avance (plus de 90 000 Français vivent à New York), nous voulions cibler des lecteurs américains curieux, francophiles, qui pourraient trouver le meilleur de la littérature française en version originale ou traduite », explique François-Xavier Schmit, le directeur d’Albertine. Pari réussi en 2016 puisqu’Albertine est devenu le rendez-vous incontournable des francophiles de NYC. La librairie, ornée de mètres linéaires de littérature française, propose plus de 14 000 titres d’auteurs français ou francophones et embrasse tous les genres : du roman aux sciences humaines et sociales, de l’art à la bande dessinée, aux guides de voyage ou à la littérature pour enfants. Des œuvres d’auteurs américains ou européens sont également disponibles en traduction française, ce qui plaît grandement au public français New Yorkais. Des intervenants de qualité qui font d’Albertine l’épicentre de la culture française à Manhattan: Emmanuel Carrère, le mathématiciendric Villani, Matthew Weiner, le créateur de la série « Mad Men », ou encore la dessinatrice et réalisatrice Marjane Satrapi en ont été les invités.

Albertine nous conforte dans l’idée que nos amis Américains aiment à flâner dans les librairies indépendantes et se régalent de notre littérature dans le texte ou bien traduite. La place de la littérature française aux USA, elle, n’est pas si marginale sur un marché compliqué : seul 1 % des romans publiés chaque année est issu d’une traduction (contre un tiers en France). Merci donc à Albertine qui repousse les frontières de l’inconnu bien qu’elle soit tapie ( et parfois ignorée…) en face du Metropolitan Museum !

Librairie Albertine
972 Fifth Avenue, New York, NY 10075

Du lundi au samedi de 11h à 19h, le dimanche de 11h à 18h.

www.albertine.com

D’autres endroits où faire son shopping à New York …

Envie de shopping à New York ? Arpentez la 5ème avenue et venez découvrir les dernières tendances fashion de la Grosse Pomme ! Un tour à Greenwich Village, un oeil dans les galeries d’art de Chelsea et Trebica …

USA  IMMO Floride