La nouvelle exposition à Miami d’Art Bastion : Sens of Space

/////La nouvelle exposition à Miami d’Art Bastion : Sens of Space
Michel Mieze1

Emma Levine, Nancy Cadogan, Deborah Tarr ou Jasper Galloway, cinq artistes londoniens d’avant-garde dont la maîtrise artistique et le goût de l’innovation picturale ou graphique ont enthousiasmé la critique et séduit le public new-yorkais s’exposent à Miami. La Galerie Art Bastion aura le privilège de vous présenter leurs œuvres réunies lors de la soirée inaugurale du 25 février 2016 qui lancera son exposition à Miami « Sens of Space » qui leur est consacrée.

    [slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »yes »]http://myfrenchcity.com/wp-content/uploads/2016/02/emma-levine-1.jpg[/slide][slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »yes »]http://myfrenchcity.com/wp-content/uploads/2016/02/nancy-cadogan.jpg[/slide]

Emma Levine, l’artiste qui crée des arbres en soie et papier

Emma Levine, acclamée par la critique et les galeristes du tout Londres, viendra présenter son travail insolite à la Galerie Art Bastion de Wynwood. Formée à la Central St Martins School londonienne au design et à la mode, Emma Levigne s’en détourne doucement pour se consacrer à sa passion: le cisèlement d’arbres faits de papier et de soie. Véritable orfèvre du textile, l’artiste anglaise donne naissance à des arbres aux lignes épurées, des branches délicates et frêles, des troncs droits comme des I ou bien des lignes verticales s’élançant vers le ciel qui évoquent la silhouette de nos bouleaux sous un temps d’hiver. Le laser est son inséparable compagnon, son œil averti et son sens du détail font le reste du chemin de la création. Un imaginaire peuplé d’arbres et de forêts qui nous permet de visualiser autrement l’espace et d’inverser le processus de création du papier vers l’arbre et non plus de l’arbre vers le papier.

Emma Levine avoue entrevoir des arbres lorsqu’elle ferme les yeux: “Lorsque je ferme les yeux, je vois des arbres et l’espace qui les sépare. Tous ces arbres, je les porte dans ma tête. Mon esprit n’est que forêt.”

Nancy Cadogan et  Deborah Tarr, paysages-narration

L’artiste londonienne Nancy Cadogan va puiser l’essence de ses paysages d’hiver anglais ou scandinaves, africains et puissamment marocains dans l’exercice de la nature morte “still life”. En partant à la conquête de “natures mortes physiques” Nancy Cadogan s’atèle à créer une narration visuelle à partir de paysages peuplés de forêts, de glaciers enneigés ou de terre brune et ocre de l’Atlas marocain. En utilisant une palette de couleurs profondes qui lui sont chères et où le bleu sarcelle règne en maître, Nancy érige des plans larges dignes des panoramiques photographiques.

Deborah Tarr, artiste londonienne issue de la Winchester School of Art, crée un monde pictural abstrait estampillé de tâches géométriques couleurs sourdes qui appellent un univers lyrique et poétique à la fois. Son oeuvre Black Pine, présentée lors de l’exposition Sens of Space , matérialise l’écorce noire d’un pin ayant vécu, souffert, le tronc pourfendu de marques de vie. Une matière vivante qui embrasse l’oeuvre entière ne laissant plus aucun espace au blanc de la toile.

Venez découvrir ces cinq artistes anglais qui réinventent un espace poétique en redonnant parole à la matière vivante. Jeudi 25 février à partir de 19H, Art Bastion Gallery vous attend pour une soirée VIP d’inauguration de son exposition à Miami: Sens of Space.

Art Bastion Gallery
2085 NW 2nd avenue suite 104
Miami, FL 33127

(+1) 305 509 8338

www.artbastion.com

Wynwood Art Festival

investir1
By |2017-04-01T11:37:44+00:0018 février, 2016|Categories: Expositions à Miami, Musées et expositions Floride|Tags: |

About the Author:

Flor Postel - Vinay
En suivant mon mari muté à Miami, j’ai troqué ma vie de prof d’espagnol, ma langue fétiche et mes montagnes enneigées pour me lancer dans cette belle aventure humaine et journalistique qu’est la création et la rédaction de My French City et Investir.us. Curieuse et enjouée, j’aime découvrir, apprendre et rencontrer, le “street art”, la musique baroque, le reggaetton, rire, écrire et lire, en espagnol comme en anglais.