USA  IMMO Floride

Uber, société de services, reine de la polémique et du politiquement non correct, est toujours à l’affût des dernières tendances. Mi-octobre, la société cotée en bourse lançait en France son nouveau produit: UberEats. Ce service de livraison de repas à domicile ou au bureau, lancé il y a tout juste un an aux USA, crée le buzz… Allons le découvrir !

UberEats, une même appli pour un repas livré en 10 minutes

Vous étiez déjà adepte de votre smartphone et de son appli VTC afin de commander une voiture de tourisme avec chauffeur ?  Voici UberEats, le dernier né de la marque Uber ! Cette application dernier cri ( la même d’ailleurs que pour le service VTC ) vous permet de commander et de vous faire livrer en moins de 10 minutes un repas au bureau ou à votre domicile. Lancé aux USA, il y a tut juste un an, UberEats a d’abord été testé à Los Angeles et sur la côte californienne avant de partir à la conquête de New York et Chicago au printemps dernier.

Ce sont les grandes métropoles au caractère dynamique et business friendly que souhaite attaquer le fondateur et président du groupe Uber, Travis Kalanick.

C’est dans cette évolution naturelle de son groupe, vers “un réseau logistique urbain” foisonnant et développé, que s’inscrit le dernier né du goupe: UberEats. Tout comme le souligne Travis Kalanick : “Dans un monde où la technologie vous permet de commander en 5 minutes une voiture pour faire un trajet, imaginez tous les autres biens et services que l’on pourrait obtenir rapidement et sûrement à l’aide d’une seule touche”.

UberEats révolutionne la traditionnelle “lunch box”

Aux USA, pays de la sacro-sainte “Lunch Box préparée avec amour par les jeunes américains en personne ou par leurs parents, UberEats sème un vent de révolution ! Si vous pestiez tous les matins devant vos fourneaux face à la préparation laborieuse de 5 lunch boxes destinées à votre chère petite famille, UberEats sera votre délivrance ! Toutefois, ne vous attendez nullement à des mets raffinés et hypocaloriques ! UberEats vous offrira plutôt une gamme de salades, sandwichs, burritos ou quesadillas propres à un lunch américano-mexicain pris sur le pouce, souvent devant son ordinateur.

Avec des tarifs relativement élevés pour les USA (comptez entre 8 et 12 $ le repas, auquel il faudra ajouter 3$ de livraison), ce déjeuner n’est pas à la portée de tous les porte-monnaies. Le public visé: des cadres d’entreprise débordés dont le déjeuner ne constitue qu’une micro-pause entre plusieurs dossiers à traiter. Le hic: votre chauffeur Uber ne pourra vous déposer votre lunch au bureau, il vous faudra donc guetter son arrivée et aller le chercher vous-même à son véhicule. Peu pratique si vous travaillez au 52 ème étage d’une tour de Manhattan ou au fond de la marina de Santa Barbara.

UberEtas, une sacrée bonne idée !

Uber a bien conscience que son nouveau rejeton UberEats ne va pas augmenter en un jour la rentabilité du groupe. L’idée de son fondateur est ailleurs: la pause déjeuner constituant une heure creuse pour les chauffeurs de Uber, cette nouvelle activité, plus que lucrative, pourrait palier à ce léger déficit financier. Alterner le transport de personnes avec la livraison de leurs repas, et pourquoi pas ?

Le marché de la livraison étant bien moins régulé que celui des transports de personnes, Uber sait qu’il peut jouer sur un avenir prometteur. Vous êtes distributeur, grossiste ou restaurateur ? Lancez un partenariat avec Uber ! Si le géant Starbucks vient de décliner l’offre d’UberEats, d’autres groupes de restauration voient dans ce nouveau concept un avenir attrayant !

A vos applis, le compte à rebours a commencé pour un déjeuner UberEats au bureau !

 

Guide MFC