investir1

C’était il y a quelques mois, mais je m’en souviens comme si c’était hier. On était mi-décembre et mes quelques mois à Miami touchaient à leur fin. Au final, j’étais il est vrai vraiment contente de retrouver ma douce France… Et puis les jours ont passé. Oui c’était chouette d’être rentrée en France, mais Miami a commencé a terriblement me manquer. Voici 10 exemples…

1. Les escapades le week-end

Les excursions d’un week-end m’ont manquées : les Keys, les parcs d’Orlando, New-York, les Bahamas… Rien n’est jamais très loin quand on vit à Miami !

2. La plage et le soleil évidemment…

Après ou avant le travail, le week-end, le soir pour se relaxer ou courir, pour y boire un verre entre amis… L’ambiance unique de Miami Beach tout simplement.

N’hésitez pas à consulter ici notre Top 6 des plus belles plages de Miami.

3. Les magasins ouverts H24

Parce que le dimanche après-midi est le meilleur moment pour aller faire ses courses ou aller se faire plaisir dans les malls entre copines ! Et après tout, nous ne sommes jamais à l’abri d’un besoin de dernière minute, après 22h, n’est-ce pas ? Un petit-creux coupable, une urgence… Vive les magasins ouverts 24h/24 et 7 jours sur 7, et vive l’Amérique !

4. Mon condo tout équipé !

Une piscine, un jacuzzi et une salle de sport ! Je sais, comme ça, ça fait prétentieux… Mais c’est aussi cela le très gros avantage d’habiter en « condominium » : une résidence privée toute équipée ! Alors si vous venez poser vos valises à Miami, il y a peu de chance que vous n’ayez pas tout ça à votre disposition… Un type de résidence que l’on ne trouve pas en France.

5. Les footings sur la plage

Parce que c’est quand même plus sympa que de courir sur l’asphalte de nos (jolies) villes françaises. Mais ce que je retiens avant tout, c’est cet incroyable sentiment de liberté que le footing en bord de plage procure… Vous y caressez la douce illusion de ressembler à l’une de ces nanas qui courent sur Miami Beach dans les clips. Allez… ça fait pas de mal de se faire du bien !

6. Les matchs du Miami Heat

De l’ambiance qui imprègne Biscayne boulevard les soirs de matchs, à la folie des matchs NBA, il faut vivre cette expérience, et pas qu’une fois ! Même si le public de l’American Airlines Arena n’est pas réputé comme le plus chaud de la NBA, le spectacle est toujours énorme !

Comment trouver des places et aller voir un match du Miami Heat ? Consultez notre article.

7. Les buildings

Certaines pourraient ne pas comprendre, mais vivre dans une telle mégalopole, ces monstres urbains, est fascinant. Les buildings y sont impressionnants… Le fait d’en prendre toujours plein les yeux quand vous découvrez l’appartement d’un ami me manque. Car chaque building a ses particularités et que quoi qu’il arrive, nous, Français, sommes toujours surpris. Et puis, une image ma manque aussi. Celles des milliers de petites lumières émanant des immeubles sur Downtown depuis le pont qui la relie à Miami Beach. J’ai pris cette route des dizaines et des dizaines de fois, sans jamais m’en lasser…

8. Les transports en commun gratuits

Si vous habitez Downtown / Brickell / Midtown et que vous n’avez pas de voiture, vous prendrez vite goût au Trolley ou au Metromover.

Entièrement gratuits, ils permettent d’être mobile dans tout Miami (proche Downtown), pour votre plus grand bonheur ! Payer les transports en commun à votre retour en France va être difficile…

Pour en savoir plus, consultez notre « Guide des transports à Miami » ici.

9. Les fast-food US !

Denny’s, Five Guys, Burger King… Ceci n’est qu’une toute petite liste des burgers dont je rêve en écrivant cet article !

10. L’insouciance du voyageur

C’est certainement la chose qui me manque le plus aujourd’hui. Parce que même si vous ne partez que quelques mois, vous ne serez pas « raisonnable ». Vous voudrez visiter le maximum de villes. Vous aurez envie de tout faire, de tout voir, peu importe ce qu’on vous en dit, peu importe si vous êtes fatigué ce week-end, si vous n’avez plus d’argent… La vie d’expat’ c’est une vie de découverte, de surprise et de spontanéité. Et puis, cette insouciance du voyageur comme j’aime l’appeler, va s’évaporer, et laisser place aux souvenirs et à la nostalgie des « beaux jours »… Jusqu’à votre prochain voyage !

Guide MFC