investir1

Le program IS (International Study) est un double programme, français et américain, proposé dans 4 écoles publiques du Comté de Miami Dade. Un programme que l’on retrouve à l’école de Coconut Grove Elementary. Muriel Molinier, son instigatrice et responsable à Coconut Grove, a eu l’amabilité de nous éclairer sur ses spécificités. Nous remercions aussi la courtoise participation de Julissa Pina, sa directrice, qui a facilité l’organisation de notre entretien.

Le program IS à Coconut Grove Elementary

La genèse

Muriel Molinier, professeur des écoles spécialisée, est arrivée en 2008 à Coconut Grove Elementary afin d’ouvrir une classe de CM2. A l’époque, la communauté française était embryonnaire et les classes ne comportaient que très peu d’effectifs. (A gauche, notre interview de Muriel Molinier à propos du Program IS)

Très rapidement ce programme français connut un réel engouement et l’école mit en place un programme International Study.

« 60% des écoliers sont aujourd’hui francophones »

Si Muriel Molinier ne comptait qu’une poignée de francophones dans ses classes il y encore 5 ans, elle remarque, ces dernières années, l’afflux croissant de familles françaises dans le quartier. “J’ai noté l’accroissement massif d’élèves français dans mes classes qui comptent aujourd’hui jusqu’à 30 élèves”. “60% des écoliers sont aujourd’hui francophones, d’origines diverses: belges, suisses, français, canadiens, haïtiens, créant la richesse interculturelle de l’école”.

« Maîtriser la langue de Molière dès l’école élémentaires »

Aujourd’hui reconnu et loué par les autorités américaines, ce programme permet aux jeunes écoliers, dès la grande section de maternelle (Kindergarten) de profiter d’un enseignement traditionnel américain et d’un enseignement français.

« Les enfants de Kindergarten sont des éponges », souligne Miss Muriel. « Une heure quotidienne de français ajoutée à l’enseignement américain leur permet d’acquérir rapidement les bases de notre langue. »

De nombreux jeunes Américains du quartier sont donc inscrits dans ce program IS qui leur permet de maîtriser la langue de Molière dès l’école élémentaire.

Le programme en détail

A droite, l’interview « Différences entre Magnet schools et Charter schools » de Muriel Molinier-Abdoune (son contact avec elle ici).

A partir du CP, 2 heures quotidiennes de français sont au programme pour les enfants, auxquelles viennent s’ajouter 5 heures d’enseignement américain.

En effet, Coconut Grove Elementary est une école publique américaine et les écoliers y suivent le programme officiel de Floride (the Florida Sunshine State Standards), marqué par de nombreuses évaluations et examens au cours de l’année. A ce programme US s’additionnent les deux heures quotidiennes de français, 5 jours par semaine leur permettant d’étudier Histoire, géographie, mathématiques, grammaire et langue.

« Le programme est lourd et très condensé, ce sont de très longues journées de 7h pour les enfants qui doivent tenir le rythme, sans récréation et avec seulement 30 minutes de lunch à midi et peu de vacances scolaires. Cependant, les enfants prennent vite le rythme et sont très heureux à l’école ».

Notez bien qu’il n’y a pas de mercredi chômé pour les écoliers de Floride. C’est un jour comme un autre, bien que les enfants sortent deux heures plus tôt : 13H50 au lieu de 16H10.

Le programme est dense et demande un réel investissement des enfants et des familles. Miss Muriel souligne toutefois l’adaptabilité des enfants et la satisfaction ressentie par ce double apport pédagogique et culturel.

Les parents sont extrêmement satisfaits de ce double enseignement de grande qualité. « Les enfants, plongés dans la double pédagogie, sont vite bilingues ». Même si l’école n’est pas homologuée, elle jouit d’un grand prestige et fait partie des meilleures de Miami. Raflant chaque année un « A » dans le ranking des meilleures écoles !

Comment inscrire votre enfant à Coconut Grove Elementary School ?

1. Impératif d’habiter dans les environs

Coconut Grove Elementary est une école publique et donc gratuite. Un grand avantage au pays des écoles privées dont le coût de la scolarité atteint souvent des sommes exorbitantes. Muriel Molinier nous rappelle toutefois que l’inscription de votre enfant nécessite quelques prérequis. Coconut Grove est une charter school : une école de quartier. « Les familles doivent impérativement vivre dans la boundary de Coconut Grove. »

Ses limites précises sont publiées sur le site de l’école et les familles doivent présenter lors de l’inscription un contrat de location ou une preuve d’achat dans les limites géographiques imposées par le Rectorat. ATTENTION aux discours des brokers qui allègueront la possibilité d’arrangements si vous vivez hors de la boundary. Ce n’est résolument plus possible !

2. Avoir un visa permettant la scolarisation de l’enfant aux USA

Muriel Molinier met également en garde les parents dont le visa ne serait qu’un visa de prospection :

« ils n’ont pas le droit d’inscrire leur enfant dans une école publique de Miami Dade. Si vous êtes détenteur d’un visa B1 et que votre famille jouit par conséquent d’un visa B2, (en terme d’accompagnants), vos enfants n’ont en aucun cas le droit d’être scolarisés aux Etats-Unis », souligne Maître Dauny, avocat d’immigration.

« Des enfants de l’école ont ainsi été déportés en France avec leurs parents en raison de l’infraction que constituait cette inscription », rapporte Miss Muriel. Des sanctions financières peuvent aussi s’ajouter au processus d’expulsion : les familles doivent rembourser les frais de la scolarité floridienne de leurs enfants. Aux USA, on ne joue pas avec la loi…

Les moments phares de l’année scolaire

La semaine de la Francophonie

La « convivialité » est sûrement le maître-mot à Coconut Grove Elementary. Il caractérise l’ambiance familiale de cette l’école. Les fêtes traditionnelles françaises, auxquelles Miss Muriel est très attachée, ponctuent l’année scolaire. « Nous avons fêté la Galette des rois en janvier puis la Chandeleur en février. Ce sont des moments de découverte pour les enfants Américains et Canadiens qui ne connaissant pas ces traditions purement françaises. »

La semaine de la Francophonie constitue aussi un moment clé de l’année scolaire. Les enfants, par le moyen d’exposés, présentent à leur classe un pays de la francophonie et une spécialité lui étant associée. L’apport antillais se fait particulièrement sentir à Coconut où les enfants apprennent une semaine durant l’héritage culturel et gastronomique que nous offrent ces îles. Miss Muriel, très attachées aux îles, mène depuis quelques années avec ses élèves d’élémentaire « une correspondance avec d’autres écoliers de Tahiti et des Antilles. » Chaque enfant a son petit correspondant…

L’Art Basel 2014

Les fêtes américaines comme la Book Fair, festival des livres, ou le concours de Science Fair, sous la houlette de Miss Raposo, sont aussi de beaux moments d’échanges et de découvertes. « Cette année, l’école a même participé à Art Basel (notre article sur l’événement culturel Art Basel 2014) en défilant pour le sculpteur  Sylvain Subervie face à ces  Shield Warriors  (guerriers aux boucliers). » Les enfants étaient vêtus de blanc en signe de paix.

Projection de films en plein air

La projection de films en plein air Movie under the stars, dans les jardins de l’école, deux fois par an, est un moment unique. Couvertures, coussins, transats et pique-niques font partie du décor pour une soirée inoubliable.

Ce programme IS atypique, riche et porteur a fait des émules et la mairie de Brooklyn vient de l’adopter pour monter de nouvelles écoles sur le modèle de Coconut Grove Elementary. Un véritable cas d’école….

Benka Private Chef