USA IMMO CLE

Connaissez-vous les droits de l’enfant ? Les USA sont le seul pays avec la Somalie à ne pas avoir ratifié la Convention des droits de l’enfant. Si, a priori, les enfants américains bénéficient d’une protection correcte de leurs droits, des problèmes majeurs persistent en matière de santé, de nutrition, de maltraitance et de justice des mineurs. MyFrenchCity est partie étudier ces problématiques auxquelles sont confrontés les enfants américains.

Etat des lieux de la situation des enfants aux USA

Les 4 principaux problèmes des enfants aux USA

  1. La pauvreté

Chiffre alarmant, en 2010, le ministère de l’agriculture américain estimait qu’1 enfant sur 4 aux USA souffrait de faim. On évalue actuellement le taux de pauvreté chez les moins de 18 ans à 20%. Un pourcentage très étonnant dans un pays qui se caractérise par une solide prospérité et un quasi plein emploi dans de nombreux états. Pourtant, ce chiffre est bien là et souligne le grand écart social et ethnique qui définit la nation de l’Oncle Sam. Parmi les enfants afro-américains, les plus touchés par la précarité, la pauvreté concerne 43% des mineurs. Les incidences de cette situation dramatique impactent la vie quotidienne des enfants et expliquent un accès aux soins de santé difficile et à une poursuite d’études limitée malgré l’instauration de l’Obama Care afin de combattre cet état des lieux sanitaire .

  1. La maltraitance et la cybercriminalité

Chaque année aux USA on recense plus de 3 millions de cas de maltraitance d’enfants. Aux sévices physiques s’ajoutent les abus sexuels sur mineurs qui touchent près de 10% de la population des mineurs. Le problème numéro 1 aux USA reste la maltraitance scolaire le bullying qui atteint des chiffres records dans toutes les cours d’écoles. Apostrophes, injures ou châtiments corporels, le ministère de l’Education doit lutter contre ce fléau et instaure des mesures assez coercitives afin de éradiquer : absence de récréations dans de nombreux établissements, système de dénonciation du bullying par des billets anonymes, encadrement très musclé des cours de sport afin d’éviter toute dérive. Aux USA, les enfants handicapés sont les 1ères victimes de ces agressions.

Le cybercriminalité pose elle aussi problème ici comme dans l’ensemble des pays développés. L’organisation américaine « Love our Children USA » note qu’ 1 enfant américain sur 4 a déjà été harcelé en ligne. Vigilance et protection sont donc de mise pour les parents. Des réseaux sociaux à la cour d’école, il n’y a qu’un pas… De nombreux actes de violences au sein du milieu scolaire sont souvent filmés par les téléphones portables et postés sur les réseaux sociaux amplifiant et banalisant ainsi le phénomène. La pornographie en ligne reste aussi un tabou et c’est un mal auquel de nombreuses familles doivent faire face. De nombreuses organisations américaines protégeant les droits de l’enfant exigent, à cet effet, des mesures plus efficaces.

  1. Le droit à la santé

Plus de 8 millions d’ enfants aux USA, soit 1 enfant sur 10, n’ont pas d’assurance maladie. Une situation alarmante qui ne touche pas que les américains de souche mais nous aussi nous français des USA. Des milliers d’autres enfants ont une couverture sociale trop insuffisante ne permettant pas de faire face à des soins ou des opérations plus conséquents. Si l’Obama Care vient depuis un an lutter contre cet état des lieux catastrophique, les souscriptions obligatoires restent encore bien trop élevées pour de nombreuses familles. Selon les statistiques du Ministère de la Santé, les enfants américains ont 10 fois plus de chance de ne pas être diagnostiqués ni soignés pour des pathologies telles que le diabète, l’asthme, les maladies des dents ou bien l’obésité. Les minorités ethniques sont une fois de plus les plus touchées par ce manque de traitements de santé : presqu’ 1/4 des Afro-américains ne sont pas vaccinés contre les maladies graves les plus courantes. Aujourd’hui, les écoles publiques américaines obligent tous les enfants à se soumettre à ces tests et vaccins sous peine de ne pas être scolarisé.

  1. La nutrition

Aux USA, les enfants ne meurent pas de faim mais c’est bien l’obésité dans les milieux les plus modestes qui guette les enfants. 1 enfant américain sur 3 est considéré comme obèse ou en surpoids par les autorités sanitaires. Une fois de plus, ce sont les minorités ethniques afro-américaines et latines qui en sont les 1ères victimes. 45% des enfants obèses aux USA appartiennent à des milieux défavorisés. La malbouffe devient donc l’apanage de la précarité. Boissons sucrées, snacks saturés en lipide, sédentarité et manque de sport par manque de moyens, le cercle vicieux du surpoids s’instaure insidieusement. Les conséquences sur la santé des enfants se font vite sentir : cholestérol, problèmes artériels et respiratoires, diabète, dents cariées.

Les mineurs face à la peine de mort aux USA

Le système pénal américain pour les mineurs comporte plusieurs points contraires à la CIDE (Convention Internationale des Droits de l’Enfant). Notons tout d’abord que la peine de mort est légale dans certains états des USA et peut même être prononcée contre des prévenus mineurs au moment des faits. Si en France la peine capitale est interdite, dans d’autres pays où elle est encore en vigueur, elle est interdite dans les cas d’infractions commises par des mineurs selon l’article 37 de la CIDE. L’association américaine Human Rights dénonce ainsi la présence de plus de 2500 détenus dans des prisons américaines, condamnés à perpétuité pour des actes commis avant leurs 18 ans ! Ces jeunes n’ont aucune possibilité de liberté conditionnelle. Une pratique pénale propre aux USA puisque c’est le seul pays au monde à ne pas respecter article 31 A de la CIDE.

USA  IMMO Floride