USA IMMO CLE

Technophile avéré, vous êtes tenté d’arborer à votre poignet une montre connectée, un gadget intelligent, bardé de capteurs, mais au look design qui fera de vous une fashion victim ! Vous venez de lire les 12 pages du Vogue américain qui lui sont consacrées et vous en rêvez désormais : l’Apple Watch. Alors qu’elle s’exhibe dans les vitrines des boutiques au blanc immaculé depuis mars, MyFrenchCity Floride fait le point sur ce qui pourrait bien être une révolution…

Apple Watch, ou l’aboutissement d’une technologie de pointe

Une montre avec applications

Il a 30 ans, Apple et son créateur Steve Jobs avaient révolutionné le monde high-tech en démocratisant la souris, puis la molette. Si, en créant les écrans tactiles, ils nous avaient permis de basculer dans une autre sphère, l’Apple Watch créé ce mois-ci une « petite révolution » (dixit Tim Cook, directeur général actuel de la marque US).

L’Apple Watch se définit comme un appareil accessible et personnel, intimement lié à son utilisateur, ses besoins, ses goûts et son style de vie. Fruit d’une horlogerie de grande précision, elle est bien plus complète et sophistiquée que son ancêtre à aiguilles. Son utilisation est simple. Grâce à son écran tactile, tout en rondeur, vous pourrez glisser votre doigt sur l’écran de navigation et choisir votre application. Vous pourrez personnaliser ainsi la « Home » à votre image. Son remontoir numérique, placé sur le côté, vous permet de zoomer sur les icônes ou de scroller vers les images avec dextérité.

Comment utiliser l’Apple Watch ?

Ses utilisations novatrices sont nombreuses :

  • Connectée à l’iPhone, elle vous donne le temps universel standard au 50ème de millième de seconde près.
  • Vous pouvez personnaliser votre écran à votre guise.
  • Comme sur les iPhones 6 et 6 plus, la technologie pour le paiement sans contact (Apple pay) a été installée.
  • Ludique, vous pourrez partager un dessin, un smiley ou des pulsations cardiaques grâce à son application « Digital touch».
  • En cas de notification sur vos réseaux sociaux, une vibration vous préviendra.
  • Les deux applications Workout et Fitness, conçues pour faire du sport et mesurer votre dépense physique, seront les deux meilleures alliées de votre santé. Si la première recueille les résultats de vos prouesses pour les stocker et les analyser, la seconde compte le nombre de calories dépensées par jour. A l’aide de ses 3 anneaux numériques, l’Apple Watch vous suggèrera tous les jours un objectif d’activité physique personnalisé et vous stimulera par l’envoi de rappels. Un vrai coach numérique à votre disposition.

L’Apple Watch est aussi un accessoire fashion

Apple positionne aussi sa montre comme un accessoire de mode. Les 12 pages de publicité dans la dernière édition de mars du Vogue US, mettant en scène une icône des podiums, lui confère définitivement ce côté fashion. Son teaser de lancement avec la belle Christy Turlington, lancée dans le semi-marathon du Kilimandjaro, armée de son Apple Watch, en font déjà un produit phare, iconique, alliant santé, beauté et don de soi.

Déclinée en 2 tailles, l’Apple Watch convient à tous les poignets. Ses 3 collections et gammes de bracelets interchangeables (Classic, Sport et Edition) vous permettront de personnaliser cette montre en fonction de vos goûts. Une version Deluxe est également proposée à ceux qui lui préfèreraient un modèle en or 18 carats. Son écran  est « stratifié en monocristal de saphir, le matériau le plus dur au monde après le diamant transparent. Une grande innovation technologique », nous rappelle l’entreprise à la pomme.

Des contraintes malgré tout

1. Un double achat

La première des contraintes est que cette montre intelligente ne peut être utilisée sans iPhone. Il vous faudra au moins un iPhone 5. Un budget double si vous n’étiez pas adepte de la marque donc… « Apple rend ses utilisateurs toujours plus prisonniers de son écosystème », s’alarme un spécialiste.

2. Le manque d’autonomie propre à Apple, toujours…

Son manque d’autonomie et sa gourmandise énergétique importante, liée à ses écrans tactiles lumineux, peuvent constituer un frein à son adoption. Il vous faudra en effet la recharger au moins tous les deux jours.

3. Un coût élevé

Son budget élevé, de $349 pour le modèle « d’entrée de gamme », à plusieurs milliers de dollars pour une version premium, cible des acquéreurs haut de gamme souhaitant faire partie d’une communauté.

4. Un objet connecté en plus

Enfin, d’autres perçoivent l’Apple Watch comme un doublon de l’iPhone et pointent ainsi son profil désocialisant, nous immergeant dans un flux constant d’informations et de notifications.

Apple Watch : le test vidéo

LeFigaro.fr vient tout juste de sortir un test de l’Apple Watch en exclusivité, dans lequel nous pouvons apercevoir toute l’ingéniosité de la montre Apple.

investir1