investir1

On connaissait déjà l’adage « don’t sleep at work ». Mais lorsque l’on est bagagiste pour une compagnie aérienne, cela prend tout de suite une autre envergure ! Grosse frayeur lundi 13 février, pour cet Américain qui a forcé un avion de l’Alaska Airlines à faire demi-tour vers Seattle.

14 minutes de vol en soute

Atterrissage d’urgence à Seattle ce lundi 13 avril 2015. Et avec une actualité aussi chargée dans le domaine aérien, personne n’a pris cet « incident » à la légère. Mais plus de peur que de mal ici, puisque le vol Alaska Airlines 448 a dû faire demi-tour pour une cause… Allez, disons insolite !

Alors que l’avion se dirigeait vers Los Angeles, le commandant de bord fait savoir à son équipe qu’il entend des coups en-dessous de la carlingue de l’avion.

Résultat : demi-tour vers Seattle après 14 minutes de vol seulement, où l’on découvre alors qu’un bagagiste s’est tout simplement permis une sieste dans la soute à bagages de l’avion !

Sain et sauf

Dans sa mésaventure, le bagagiste a tout de même « fait preuve d’un peu de métier », puisque celui-ci, outre les coups qu’il a réussi à faire entendre, s’est également réfugié dans une zone pressurisée, à l’avant de la soute, où la température est contrôlée. Il est donc revenu sain et sauf à terre, grâce à la demande d’atterrissage d’urgence demandée et obtenue par le pilote de l’avion. Le bagagiste étourdi fait dorénavant l’objet d’une enquête par la compagnie aérienne. Pas sûr que son emploi y survive…

MFC – 151001 banner_default_MFC_728x90