investir1

C’est la nouvelle mi-loufoque, mi-excitante du jour ! Airbus se serait visiblement lancé sur un projet d’avion supersonique, capable d’effectuer un vol Paris-New York ou Londres-New York en 1h. Découvrez les détails de cet étonnant prototype…

Plus de 5500 km/h sous le capot !

Pour traverser l’Atlantique en largeur en moins de 60 minutes, il est prévu que cet avion supersonique Airbus soit doté d’une vitesse de 5500 km/h, atteignant ainsi 4,5 fois la vitesse du son. Mais plus de 12 ans après le dernier et tragique vol du Concorde, qui ralliait quant à lui Paris et New York en 3h30, doit-on véritablement prendre au sérieux ce nouveau projet d’un prototype d’avion supersonique ?

Visiblement oui !

Airbus, constructeur français on le rappelle, aurait en effet déposé un brevet le 14 juillet 2015 au Bureau américain des brevets et des marques de commerce, sous le nom pas super original de « véhicule aérien ultrarapide ». Enfin, pour ce qui est des passagers, car au-delà de la prouesse technique c’est aussi et surtout cela qui nous intéresse, il semble qu’une vingtaine de personnes pourra être à bord.

Une première vidéo du prototype mise en ligne par un Youtubeur

Si l’on a récemment découvert les images du prototype d’avion supersonique d’Airbus, ce n’est pas grâce à la firme elle-même, mais plutôt à un Youtubeur, du nom de PatentYogi, que l’on découvre les grandes lignes de ce projet incroyable. Il nous explique notamment le design étonnant de l’avion, qui ressemble plus à une navette spatiale.

Mais c’est surtout la motorisation du prototype qui intrigue, avec 3 systèmes de propulsion dans les airs :

  • Lors de la phase de « roulage et de décollage » : il utiliserait des turboréacteurs qui se rétracteraient à l’intérieur de l’avion ensuite.
  • Lors de la phase d’ascension : un moteur de fusée permettrait à l’avion de se retrouver quasiment à la verticale.
  • Lors de sa vitesse de croisière : des statoréacteurs prendraient le relai.

Pour effectuer un tel trajet, il est prévu que le « véhicule aérien ultrarapide » d’Airbus vol à plus de 30 000m d’altitude, dans la stratosphère. A signaler qu’il s’écoulera probablement de nombreuses années avant de le voir prendre ses premiers passagers, puisque l’avion devrait connaître une première phase de lancement uniquement militaire.

Guide MFC