investir1

Premier Etat visité au pays de l’Oncle Sam, New York veut inciter ses visiteurs à aller plus loin que la Grosse Pomme ! New York City fera toujours partie des priorités des touristes évidemment, mais l’Etat regorge d’autres curiosités, sur lesquelles le gouverneur aimerait aussi capitaliser…

Lisez également : « Les 10 destinations phares des Français aux USA »

New York, fleuron de l’industrie touristique US

Plus de 100 milliards de dollars ! C’est ce que pèse aujourd’hui l’industrie du tourisme dans l’Etat de New York. Un premier palier atteint en 2014, dont s’est félicité le gouverneur Andrew Cuomo le 6 juillet dernier, dans un communiqué de presse.

Depuis son arrivée à Albany, la capitale, il a en effet œuvré pour que de nombreux investissements soient faits dans ce secteur d’activité, notamment en termes d’emploi. Ce dernier, toujours dans le secteur touristique, a d’ailleurs augmenté de plus de 16% !

En 2014, New York était l’Etat le plus visité aux Etats-Unis par les étrangers, pour la 14e année consécutive, selon le U.S. Department of Commerce’s National Travel & Tourism Office.

227.5 millions de visiteurs en 2014

Sur les 227,5 millions de visiteurs reçu dans l’Etat de New York l’année dernière, près de 9,98 millions venaient de l’étranger ! Avec de tels chiffres, l’Etat concentre pas moins de 29% des touristes étrangers ayant visité les US en 2014 !

Pour rappel, l’Etat de New York est composé de 11 régions, qui comprennent par exemple l’Hudson Valley, les randonnées dans les Catskills, ou des sites comme le Baseball Hall of Fame à Cooperstown et de nombreux musées sur l’histoire américaines des 13 colonies fondatrices des Etats-Unis. Au total, des chutes du Niagara jusqu’à Montauk, au bout de Long Island, en passant par Buffalo qui a bénéficié d’une enveloppe de 300 millions de dollars pour le développement Canalside, le quartier en bord du lac Erié, leurs dépenses ont augmenté de 5.4%.

Des achats touristiques qui ont finalement généré un gain de 7.8 milliards sur les taxes de vente en vigueur dans l’Etat, d’après l’Economic Impact of Tourism in New York Report.

I love New York

Parmi toutes les destinations, la ville de New York reste toujours l’attraction principale, notamment grâce à l’énorme campagne de communication « I Love New York » (www.iloveny.com).

« Nous avons reçu d’excellents commentaires suite à cette publicité, en particulier pendant les Jeux Olympiques où elle a atteint un large public. Entre les exercices de 2013 et de 2014, nous avons vu une augmentation de près de 20 % du nombre de visiteurs », souligne Melissa Parsoff, la directrice de la communication à la Dia Art Foundation, une grande fondation d’art contemporain qui gère plusieurs galeries new-yorkaise.

Quid du reste de l’Etat ?

La priorité du gouverneur Cuomo s’oriente aujourd’hui vers le reste de l’Etat, Central et Upstate New York, qui doivent bénéficier de l’attraction de la Grosse Pomme. Des visites de Syracuse, mais aussi des marchés de producteurs au nord de New York sont ainsi proposés.

Après New York, on retrouve la Floride et la Californie, respectivement en 2ème et 3ème position, des Etats américains les plus visités.

MFC – 151001 banner_default_MFC_728x90