investir1

Un spectacle de lumière a projeté de nombreuses espèces en voie de disparition le week-end dernier à New York, sur la façade du building le plus connu au monde, l’Empire State Building. Une opération de sensibilisation XXL.

L’Empire State Building change encore de couleur

On connaissait l’Empire State Building bleu, blanc, rouge, pour le 4 juillet, jour de la fête national américaine, orange et noir pour Halloween ou encore vert et rouge pour Noël. Voici que le gratte-ciel le plus iconique de New York se positionne en faveur des animaux en voie d’extinction. Après la polémique créée par la mise à mort du lion Cecil, tué par un dentiste américain au Zimbabwe fin août, des espèces sauvages menacées ont été projetées sur l’Empire State Building samedi dernier.

3 heures de spectacle

Pendant trois heures, sur près de 33 étages, les New-Yorkais et autres touristes ont pu admirer un show de lumière de Louie Psihoyos et Travis Threlkel, à qui l’on doit notamment The Cove, un film animalier, Oscar du meilleur film documentaire 2010, sur la pêche du dauphin au Japon.

Un bel hommage digne de l’Empire State Building, connu pour s’engager auprès de grandes causes à travers ses projecteurs : tous les 1ers décembre, il s’allume en rose pour rappeler la lutte contre le SIDA. En juin dernier, il arborait les couleurs de l’arc-en-ciel, le jour où la Cour Suprême des Etats-Unis autorisait le mariage homosexuel dans tout le pays, à la veille aussi de la Gay Pride à New York.

Guide MFC