Le côté obscur (mais pas trop) de Miami

////Le côté obscur (mais pas trop) de Miami
Benka Private chef 2

Et oui, comme dans toutes les villes de rêve, Miami a aussi ses mauvais côtés. Mais rassurez-vous, ces petites frustrations ou problèmes d’adaptation se ressentent surtout au début. Et puis, avec le temps, vous vous y habituerez. Certains deviendront même plaisants… En voici 3, pour l’instant, mais vous n’êtes pas à l’abri que d’autres surgissent de notre plume !

A Miami, avec un guide tu te promèneras

Je pense faire l’unanimité en affirmant que personne n’aime se perdre dans une ville inconnue. Et quand je parle de se perdre, ce n’est pas la ballade tranquille du dimanche où l’on flâne tranquillement. C’est être perdue et se retrouver seule dans les rues, alors que le soleil se couche et que nos seuls voisins de trottoir sont un peu louche…Voilà pour la petite histoire perso. Alors pour visiter Miami, même si tu es un aventurier, ne pars pas les mains dans les poches.

Si Downtown et ses environs (très proches) sont safe, mieux vaut savoir ou l’on part quand on décide de s’en éloigner. Il ne s’agirait pas se retrouver dans des endroits où même le plus caïd de tes copains aura peur et fera demi-tour sans broncher. Au delà des quartiers ou personne n’a envie de se retrouver, Miami est une ville très étendue, que ça soit au nord, au sud et à l’ouest. Il faut donc prévoir ses déplacements en conséquence. Que ça soit pour les déplacements en transports en commun, ou en voiture (attention à la circulation).

Avec ton parapluie toujours tu le baladeras

« Les gars, regardez la bas, je crois que….»
« Trop tard…»

Oui, oui, c’était bien un nuage de pluie au loin, qui en 3 secondes nous est tombé dessus. Cette scène sera globalement ton quotidien à Miami l’été. Mieux vaut le savoir, que de le découvrir sur place, même si ça ne gâche absolument rien au fait d’habiter à Miami !

Le parapluie est donc l’un des premiers accessoires que j’ai acheté ici. Conseil : ne pas choisir un prix bas au détriment de la qualité. Les pluies de Miami sont assez violentes, votre nouvel ami risquerait de mal finir à la première averse venue.

Pour en savoir plus sur le climat de Miami (pluie, températures, saisons, mer), consulter notre article ici.

Dans les transports en commun tu te perdras… En tout cas au début

Etant citadine depuis maintenant quelques années, les transports en commun, ça me connaît ! Paris, Lille, Toulouse, Berlin, Madrid, Barcelone, Londres, Milan… Voici la liste non-exhaustive des villes dans lesquelles j’ai pris les transports en commun sans aucun souci en Europe… Et puis, je suis arrivée à Miami. Et là, le drame. J’avais l’impression de ne plus être moi-même. Vous savez ce petit égo qui vous fait dire que vous êtes une véritable championne des transports en communs ! Pouf, parti !

  • 1er moment de frustration : le bus qui passe devant l’arrêt, sans s’arrêter. On se sait pas pourquoi mais, on va attendre le suivant. Les chauffeurs de bus sont « tranquilles », c’est Miami !

  • 2ème moment de frustration : quand l’application destinée aux transports en commun te men sur le temps d’arrivée (98% des cas). Après quelques semaines à Miami ça te sera égal, parce que c’est ça aussi la vie sous le soleil de Miami : prendre son temps et se détendre. On est loin du métro parisien ! Ne boudons pas notre plaisir d’attendre bus ou métro sous le soleil.

  • 3ème moment de frustration : savoir quand demander l’arrêt et où je dois m’arrêter. En effet, impossible de trouver dans le bus un itinéraire des arrêts. Pas non plus de gentille dame pour te dire « Next stop : Lincoln avenue ! ». Il faut donc comprendre que les panneaux annonçant les stops se trouvent dans les rues. Et là se pose donc le souci de trouver la place stratégique qui fera que tu ne louperas pas ton stop.

  • 4ème moment de frustration : comprendre le fonctionnement du Metromover (qui ne comporte que 3 lignes). Soyons clairs : lorsque l’on a majestueusement réussi à dompter le métro parisien, c’est un sacré échec que de se perdre dans un métro à 3 lignes… Le piège : 2 lignes vont dans un sens, et la troisième dans l’autre sens. Mais la montée dans le métro se fait toujours du même côté de la rame… Maintenant vous le savez !

Et pour en savoir plus encore, il y a notre guide des transports à Miami : tarifs, moyens de transport, horaires et plans.

Guide MFC
By |2017-04-01T11:39:16+00:004 mars, 2015|Categories: Société USA|Tags: , |

About the Author:

Alexandre Robert
Journaliste 50% Parisien, 50% Provençal, j'ai rejoint les projets MyFrenchCity et Investir.US après plusieurs années dans le journalisme. Voilà comment je suis passé de la presse locale à un projet international passionnant ! La magie de notre métier ? Ecouter les gens et faire de belles histoires de leurs récits. Ma grande passion : la NBA. Fan inconditionnel, j’ai même réussi à toucher l’arceau du bout du doigt un soir de novembre 2008.