USA IMMO CLE

François Hollande a répondu en contre-attaquant dès ce jeudi matin suite aux propos de Donald Trump fustigeant la France lors d’une conférence de presse organisée la veille en Floride. Touché coulé, le candidat Trump devra désormais mesurer ses propos.

La France sera toujours la France

En déplacement ce jeudi 28 juillet à Rivesaltes, le chef de l’Etat a tenu a répondre de façon ferme et stoïque aux propos villipendieux sur la France proférés par le candidat républicain aux présidentielles américaines. En effet, la veille, le candidat à la Maison Blanche, connu pour son art consommé de la provocation, avait affirmé, au regard des récents attentats, que « La France n’est plus la France”. En rapportant les propos négatifs d’un ami ayant séjourné en France, Donald Trump emphatisait en évoquant son refus de se rendre dans notre pays : « Ils ne vont pas m’aimer pour dire ça, mais regardez ce qui s’est passé à Nice […] Vous avez vu ce qui s’est passé hier [mardi] avec le prêtre.”  Ces références aux attentats récents de Nice et de Saint-Etienne du Rouvray revendiqués par l’Etat islamique auxquels fait allusion l’homme d’affaires candidat, ne sont pas du goût de notre Président qui contre-attaque dès ce matin.

« La France sera toujours la France, parce que la France ne cède jamais et parce que la France, elle porte toujours des idéaux, des valeurs, des principes qui font que nous sommes reconnus partout dans le monde », riposte Hollande lors de son discours à Rivesaltes.

L’exécutif français avait déjà pris position et répliqué dès hier soir via un tweet de notre Premier ministre Manuel Valls: « #FranceisstillFrance and #Franceisstrong Mr. Trump » (La France est toujours la France et la France est forte, M. Trump).

À bon entendeur, salut !

USA IMMO CLE