MFC-150930 albert_benzrihem 728×90

La FIPA (French International Program Association) est une association de parents d’élèves et d’enseignants dont la mission est de promouvoir l’étude de la langue et de la culture françaises au sein des programmes IS (International Studies) de Miami. La FIPA fut une pionnière en son temps et lança le mouvement associatif de parents et de professeurs au service d’un enseignement du français de qualité. Créé il y a déjà 29 ans, le programme IS permet aux enfants scolarisés à Miami de recevoir une éducation bilingue, de la maternelle à la terminale, et ce, au sein d’établissements publics (donc gratuits) américains.

 

Les missions de la FIPA

La FIPA Miami

La FIPA, depuis sa création il y a 25 ans, a bien grandi et a mené de grands combats au service des nfants. Son activité sert 4 établissements du comté de Miami-Dade :

  • Coconut Grove Elementary,
  • Sunset Elementary,
  • Washington Carver
  • et ISCHS.

Ces écoles reçoivent des élèves du Pre-K (maternelle), pour Coconut Grove Elementary, à la terminale pour ISCHS. Pendant leur cursus, les enfants suivent le programme français en mathématiques, histoire-géographie et français, tout en recevant une éducation bilingue, puisqu’ils sont scolarisés dans des écoles américaines et donc soumises aux programmes pédagogiques de Miami-Dade.

La FIPA remplit 4 missions principales

1. Une mission citoyenne

La FIPA est une interface entre les autorités françaises, les parents d’élèves et le rectorat de Miami-Dade. L’un des membres de son équipe est chargé exclusivement du lien avec les instances françaises (Ministère des Affaires Etrangères et Education Nationale) afin de défendre les intérêts des enfants scolarisés.

2. Une mission opérationnelle

Agir dans le programme IS au sein de ces 3 établissements est une mission quotidienne. La FIPA compte sur 2 représentants par établissement et sur une personne chargée du lien pédagogique auprès des autorités afin de mener une action de terrain, en interactivité avec les membres de la communauté éducative, mais aussi les parents et les apprenants. C’est encore cette année la FIPA qui prendra en charge la venue de 3 assistantes de français, dont la fonction de « support pédagogique » allège grandement la tâche des enseignants. Pour exemple, à Coconut Grove Elementary, les CM1 étaient déjà 35 cette année, soit un coût de $45,000 qu’il faut absorber. C’est aussi la FIPA qui assumera cette année la totalité du salaire du dernier professeur détaché de l’Education Nationale à Miami, professeur de français à Carver, M. Larive puisque le Ministère des Affaires Etrangères a mis fin à son contrat.

3. Une mission pédagogique

C’est en finançant la venue de professeurs de France, d’assistants de français, en organisant du tutorat, en achetant du matériel pédagogique, des manuels et des fournitures scolaires que la FIPA participe et maintient l’exigence que requiert l’enseignement de la langue de Molière. Si la bataille de l’homologation a été perdue pour 3 établissements sur 4 (voir notre article) pour cette rentrée (seul ISCHS reste homologué), la FIPA n’a pas baissé les bras et a fait appel aux autorités françaises afin de revenir sur cette tragique prise de position.

4. Une mission communautaire

Le FIPA s’adresse à tous les parents d’élèves, qu’ils soient citoyens français, francophones, hispaniques ou américains, tous sont concernés. Par de nombreuses actions conviviales et citoyennes, l’association récolte des fonds pour financer les programmes, mais aussi pour créer du lien social entre les familles. 55% des enfants inscrits en Programme IS français ne sont pas des ressortissants français, car plus de 20 nationalités composent le programme aujourd’hui. L’association prend alors tout son sens, vecteur de convivialité et d’amitiés tissées autour d’un combat commun pour l’avenir de futurs citoyens du monde : les enfants. Piques-niques, Wine & Cheese, Galette des rois, Gala, autant de rendez-vous annuels viennent d’ailleurs ponctuer avec joie l’année scolaire des parents.

Devenir membre de la FIPA, rien de plus facile !

Parent, en devenant à votre tour membre de la FIPA, vous intégrerez une association, mais aussi une grande famille réunie autour d’objectifs communs. De 50 à $200, une inscription peut sauver un enseignement de qualité au sein d’un programme bilingue !

Philanthrope, chef d’entreprise, manager ou particulier, vous pouvez aussi aider la FIPA en participant financièrement aux nombreuses actions et évènements menés pendant l’année.

Plusieurs entreprises françaises sont déjà dans la team FIPA, rejoignez-les !

 

Cliquez sur le site de la FIPA et devenez membre actif :

www.fipamiami.org

Pour répondre à toutes vos interrogations :

fipa@miami.org

Au Ministère des Affaires Etrangères rappelons que l’éducation des enfants n’a pas de prix et qu’elle est inscrite dans la Constitution. Aux parents encore non-inscrits martelons : “Pour qu’un enfant grandisse, il faut tout un village” ou, du moins, une communauté pour faire valoir son droit à l’éducation Made in France.

Guide MFC