USA  IMMO Floride

Aux USA, la baisse du taux de chômage poursuit son embellie puisque les inscriptions au chômage sont à leur niveau le plus bas depuis 42 ans ! Des inscriptions au chômage à leur plus bas niveau selon les données publiées par le ministère du travail américain. Un chiffre historique qui augure donc d’une très belle année 2016 pour le marché de l’emploi US !

Recul historique du chômage américain

Le ministère du travail américain notre depuis le mois de mars 2016 des chiffres historiques ( les plus bas depuis novembre 1973 ) qui confirment le net recul du taux de chômage dans un pays du quasi-plein emploi.  Depuis 58 semaines, les inscriptions au chômage sont en baisse aux USA. En effet, le ministère a recensé le dépôt de 253 000 demandes d’allocation chômage, en baisse de 13 000, au cours de la semaine du 9 avril, en données corrigées des variations saisonnières. Ces chiffres qui connaissent une embellie au-delà des pronostics les plus optimistes des analystes qui prévoyaient plutôt une stabilité des nouvelles demandes d’allocation chômage…

Augmentation du salaire moyen ?

La hausse des salaires est un indicateur important de la bonne santé du marché du travail. En évaluant la pression qui s’exerce sur les employeurs afin de recruter, cet indicateur met en évidence le pouvoir de la rareté de la main d’oeuvre sur l’attractivité salariale dont doivent faire montre les entreprises pour embaucher. Toutefois, il semblerait que ces bons résultats n’aient pas encore eu d’impact significatif sur la Fed qui hésite encore à remonter ses taux directeurs. La présidente de la banque centrale américaine ( Fed ) Janet Yellen affirmait au début du mois d’avril que ce relèvement des taux se ferait “ graduellement ” en raison de l’impact du ralentissement écomomique mondial sur l’économie américaine. Une ligne attentiste adoptée par la présidente et plusieurs membres de la Fed qui redoutent que cette morosité des marchés ne rejaillisse sur l’économie américaine, notamment en freinant des exportations déjà pénalisées par le renchérissement du dollar.

Les USA restent donc un très bon élève dont les résultats sur le marché de l’emploi sont excellents mais pâtissent de la fainéantise de ses camarades…

USA IMMO CLE