investir1

Et si nous vous disions que la fête d’Halloween que nous connaissons aujourd’hui est le fruit de plusieurs légendes celtes que l’on a mélangées en quelque sorte ? A vrai dire, encore à l’heure actuelle, il est assez difficile de s’accorder sur l’exactitude de l’origine d’Halloween à travers les âges, mais plusieurs points communs, sur lesquels nous allons nous concentrer, apparaissent tout de même dans l’histoire…

  • Samain : les origines celtes d’Halloween

On identifie assez mal l’origine d’Halloween : il y a 2500 ans environ. En revanche, la plupart des historiens considèrent que Samain (ou Samhain), fête celte païenne,est le point de départ de cette fête. Samain consistait à fêter la fin de l’année, qui intervenait le 31 octobre.

Cette nuit très spéciale se déroulait en Irlande, en Grande Bretagne et au nord-ouest de la Gaulle. Elle n’était toutefois pas uniquement célébrée pour dire au revoir à l’année passée, elle était également là pour rendre hommage aux morts durant 7 jours : 3 jours avant et 3 après le nouvel an. Et si Samain faisait l’objet d’immenses festins de victuailles et d’hydromel, le but était aussi de créer une passerelle entre le monde des vivants et celui des morts. Un monde des morts qui n’est ni le paradis, ni l’enfer, mais une sorte d’univers intermédiaire dans lequel les morts seraient coincés. Voici comment les morts revenaient donc, un soir durant, avec les mortels.

Seul aspect de cette tradition qui fait débat chez  les historiens : les costumes rituels dont se parait la population pour imiter l’aspect des défunts et faire corps avec eux.

  • Jack O’ Lantern ou la naissance de la citrouille à lanterne…

Lorsque les Irlandais migrèrent vers les USA à la toute fin du 19ème siècle, ils emportèrent naturellement avec eux des légendes celtes. Cette fête traditionnelle ne s’appelait toutefois plus « Nuit de Samain », mais bel et bien Halloween depuis que le Pape Grégoire IV eut introduit en France la Toussaint, en 837. Rappelons qu’Halloween est la contraction de : « All Hallows Eve » : la veillée de tous les Saints.

Toujours est-il que la célébration est arrivée en Amérique du Nord via les bateaux transportant ces dizaines de milliers d’Irlandais fuyant la famine. Avec eux, une autre légende vint se greffer à celle d’Halloween : celle de Jack à la Lanterne ou Jack O’Lantern, qui, de son vivant, tenta de faire de fourvoyer le diable, qui le punît alors et le chassa du paradis le 31 octobre, jour de la mort de Jack. Depuis ce jour, il erre dans les ténèbres avec une lanterne, entre enfer et paradis. Une lanterne composée, d’après la légende, d’un navet et d’un morceau de charbon ardent. Le premier symbole associé à Halloween fut donc le navet, mais plus grosse et plus facile à sculpter, c’est finalement la citrouille qui fut adoptée.

Guide MFC