Marquise agency

Sans vouloir jouer les mauvaises langues, la MLS (Major League Soccer) ne serait-elle pas devenue le championnat de « pré-retraite » des stars du football européen et mondial ? Les venues successives de David Beckham (qui apparaît aujourd’hui comme un pionnier), Thierry Henry ou Ricardo Kaka en sont la preuve. Mais une nouvelle vague de footballeurs est, semble-t-il, en train d’arriver aux USA. Ces derniers jours, le nom de Zlatan Ibrahimovic circule ainsi de plus en plus, lui qui aurait demandé un visa permanent…

Demande de visa pour les USA : l’agent d’Ibra confirme

N’en déplaise aux supporters du PSG, Zlatan n’est pas éternel. En tout cas, dans le club de la capitale, c’est sûr. A 33 ans, il ne lui restera qu’un an de contrat l’an prochain, et il semble que cette année sera la dernière en France pour lui. C’est en tout cas le bruit qui court dans toutes les rédactions françaises et suédoises ces derniers jours.

Et pour cause, le 19 mars dernier, Ibrahimovic aurait entamé une démarche d’obtention de visa permanent auprès de l’Ambassade des Etats-Unis à Paris. L’agent du joueur lui-même, Mino Raiola, a d’ailleurs confirmé cette information.
Surprenant ? Oui et non. Si Ibrahimovic a toujours plus ou moins fait planer le doute quant à une prolongation à Paris ou à y terminer sa carrière. Il a également parfois évoqué le fait d’aller voir ailleurs et pourquoi pas aux Etats-Unis… Il semblerait donc que le géant ait fait son choix !

Il faut dire aussi que les dernières semaines ont été mouvementées pour lui en France. Suite à une défaite à Bordeaux, mi-mars dernier, Ibrahimovic, devant les caméras, s’en prend à l’un des arbitres du match et déclare même, sous la colère : « pays de merde ». Malgré des excuses quasi-immédiates, le la réflexion du Suédois a secoué, évidemment, une bonne partie de l’opinion publique. Lui qui a fait des miracles au PSG n’a jamais fait l’unanimité en France. Avec cet épisode, si ses démarches auprès des Etats-Unis venaient à se confirmer, l’on pourrait parler d’un désamour réciproque. Dès lors, fans de MLS, amateurs de foot résidant aux USA, il vous faudra encore attendre jusqu’à l’été 2016 pour voir le grand Zlatan rejoindre le championnat de soccer US et ses nouvelles stars.

Zlatan, Gerrard et les autres

Si Zlatan Ibrahimovic confirmait cette annonce, il rejoindrait ainsi la colonie des stars du ballon rond made in US ! Signe que la MLS gagne en respect et en niveau, ou que ces footballeurs veulent s’assurer une retraite sportive outre-Atlantique ?

Certainement un peu des deux. Toujours est-il, qu’après avoir admiré David Beckham avec les Los Angeles Galaxy ou Thierry Henry avec les New York Redbull, les fans américains vont voir arriver cette saison :

  • Steven Gerrard (LA Galaxy),
  • Franck Lampard (New York City FC),
  • David Villa (New York City FC également),
  • Ricardo Kaka (Orlando City SC, nouvel arrivant en MLS).

Sans oublier le fait que le Brésilien Ronaldo est copropriétaire des Fort Lauderdale Strikers et que l’Espagnol Raul est joueur des New York Cosmos, en NASL.

Ainsi, si le Qatar, depuis plusieurs années, est devenu « LA  destination » des anciennes stars de foot pour toucher un dernier gros contrat, il se pourrait bien que la tendance s’inverse rapidement en faveur des USA. Pour le bien de la MLS et du soccer aux Etats-Unis.

nouga4