nouga3

Bienvenue au pays du basket-ball ! Que vous vous apprêtiez à aller voir un match ou juste pour votre “culture sport”, MyFrenchCity vous donne un aperçu du monde passionnant de la NBA. Qu’est-ce que la draft ? Quels sont les meilleurs joueurs de l’histoire ? Combien de Français jouent actuellement en NBA ?

Qu’est-ce que la draft NBA ?

La draft, en français « le choix » ou le « tirage », est le point d’entrée pour tout joueur qui se destine à une carrière en NBA. Il s’agit d’une soirée qui a lieu tous les ans en juin au Madison Square Garden de New York.

Durant cette soirée, les 30 équipes vont chacune à leur tour choisir un joueur d’université, de lycée ou venant de l’étranger, qui viendra renforcer leur effectif pour la saison d’après.

Le but étant d’équilibrer les équipes afin d’avoir un championnat intéressant (et pas une seule équipe qui posséderait tous les joueurs les plus forts).

Loterie NBA : attention aux flops !

Ainsi, la ligue a instauré un système permettant aux équipes les plus faibles de faire leur choix en premier. C’est-à-dire que plus l’équipe présentait un classement mauvais en fin de saison, plus elle aura de chances de recruter un bon joueur pour progresser. Ce système est appelé la « loterie », car un tirage au sort est effectué parmi les moins bonnes équipes pour déterminer leur tour de sélection. En tirant le premier choix, l’équipe doit alors se débrouiller pour choisir le joueur qui est le meilleur à ses yeux. Sujet de moquerie préféré des fans NBA, il arrive (souvent) que des équipes se trompent et draftent des joueurs qui deviennent pas la suite des flops…

Actuellement propriétaire des Charlotte Hornets, Michael Jordan est par exemple également réputé pour ses nombreux mauvais choix de draft !

Quelles sont les équipes ?

Le championnat de basketball Nord-américain compte 30 équipes, réparties en deux zones géographiques.

Wild wild west

D’un cote, nous trouvons la conférence Ouest, composée des Nuggets de Denver, Timberwoles du Minnesota, Thunder d’Oklahoma City, Trail Blazers de Portland, Jazz de l’Utah, Mavericks de Dallas, Rockets de Houston, Grizzlies de Memphis, Pelicans de la Nouvelle-Orleans, Spurs de San Antonio, Warriors de Golden State, Clippers de Los Angeles, Lakers de Los Angeles, Suns de Phoenix et enfin Kings de Sacramento.

Autant dire que la conférence ouest est composée des ¾ (si ce n’est plus) des meilleures équipes de toute la NBA. Et ce, depuis près de 15 ans !

Les équipes dominantes

Depuis 2000, les meilleures équipes ont été :

Les Los Angeles Lakers, avec 5 titres de champion NBA (2001 à 2003, puis 2009 et 2010) sous l’ère Kobe Bryant-Shaquille O’Neal.

Les Spurs, quant à eux, entre 1999 et 2014, ont également remporté 5 titres, avec notamment Tony Parker (4 titres sur 5 pour lui) et surtout Tim Duncan.

Enfin, les Dallas Mavericks ont remporté le premier titre de leur histoire en 2011, avec leur star allemande Dirk Nowitzki.

L’est tire à la traîne

De l’autre cote, la conférence Est est composée du Miami Heat, des Celtics de Boston, Nets de Brooklyn, Knicks de New-York, 76ers de Philadelphie, Raptors de Toronto, Hawks d’Atlanta, Hornets de Charlotte, Magic d’Orlando, Wizards de Washington, Bulls de Chicago, Cavaliers de Cleveland, Pistons de Detroit, Pacers de l’Indiana et enfin les Bucks de Milwaukee.

Sur les 82 matchs que chacune des 30 équipes doit effectuer par saison, les meilleures équipes de la conférence Est affichent quasiment toujours un bilan médiocre comparativement à l’Ouest. Toujours est-il que depuis 2000, l’Est a tout de même glané 5 titres.

Les équipes dominantes

Depuis 2000 les meilleures équipes ont été :

Le Miami Heat avec 3 titres de champions NBA sous l’ère Wade-Shaq, puis sous l’ère Wade-LeBron James.

Les Boston Celtics qui, grâce à leur trio magique Garnett-Pierce-Allen, ont remporté 1 titre NBA en 2008 et perdu une finale NBA en 2010 face aux Lakers.

Les Pistons de Detroit ont aussi connu leur période faste, avec deux finales NBA en 2004 et 2005 et un titre en 2004.

Quelles sont les meilleures équipes de l’histoire ?

Parmi les franchises qui font partie du tableau d’honneur de l’histoire de la NBA, nous retrouvons :

  1. les Celtics de Boston avec 17 titres,

  2. les Los Angeles Lakers avec 16 titres,

  3. les Chicago Bulls avec 6 titres

  4. et les San Antonio Spurs avec 5 titres.

Comment fonctionne le championnat ?

Chaque équipe va disputer 82 matchs durant la saison d’octobre à avril. Le nombre de matchs à jouer étant conséquent, les équipes jouent, durant cette période, environ un match tous les deux jours.

A la fin de cette saison, les 8 meilleures équipes Est ou Ouest joueront ce que l’on appelle les « Play-off » de mi-avril a mi-juin. Sous forme de tableau éliminatoire, les deux meilleures équipes de chaque conférence se disputeront alors le titre de champion de NBA.

Quels est le meilleur 5 de l’histoire ?

Il faut 5 joueurs par équipe sur un terrain de basket. Le poste 1 correspond au meneur. Le 2 à l’arrière shooteur. Le 3 à l’ailier. Le 4 à l’ailier fort et le 5 au pivot. Grosso modo. A partir de là, et même si cet exercice n’a pas grande valeur, essayons d’identifier le meilleur 5 de l’histoire de la NBA :

  1. Magic Johnson. A ce poste, le débat pour le meilleur meneur de l’histoire oppose toujours Magic à John Stockton, meilleur passeur et intercepteur de l’histoire. Mais Magic a un palmarès qui parle pour lui : champion universitaire (NCAA), quintuple champion NBA et 3 titres de meilleur joueur de l’année.
  2. Michael Jordan. Sa Majesté des airs ne souffre quant à lui d’aucune contestation. MJ est LE meilleur joueur de tous les temps. Point.
  3. LeBron James. A ce poste, LeBron souffrira quant à lui toujours de la comparaison avec l’autre grand ailier de l’histoire : Larry Bird. Mais avec ses 2 titres NBA et surtout un physique et un talent jamais vu dans l’histoire, LeBron a probablement déjà pris un peu d’avance sur son aîné.
  4. Tim Duncan. Autre joueur en activité. Il a gagné son 5ème titre NBA en 2014 et est désormais reconnu de tous comme le meilleur ailier fort de tous les temps. Monsieur Duncan.
  5. Kareem Abdul Jabbar. C’est le poste où il y a le plus débat. A Kareem, nous pouvons opposer Wilt Chamberlain (100 points en un match), Bill Russell (11 titres NBA, inégalé et inégalable), Hakeem Olajuwon (meilleur combo défensif et offensif de l’histoire) et enfin Shaquille O’Neal, la brute, le dominateur par excellence.

2014-2015 : les joueurs français évoluant en NBA

  • Tony Parker, San Antonio Spurs
  • Joakim Noah, Chicago Bull
  • Nicolas Batum, Portland Trailblazers
  • Boris Diaw, San Antonio Spurs
  • Rudy Gobert, Utah Jazz
  • Evan Fournier, Orlando Magic
  • Kévin Séraphin, Washington Wizards
  • Alexis Ajinca, New Orleans Pelicans
  • Damien Inglis, Milwaukee Bucks
  • Ian Mahinmi, Indiana Pacers

Nouga2