Nouga1

Le roi de l’électro-pop belge, l’icône fashion au look irrésistible, le parolier hors pair que l’on ne présente plus en Europe, part à la conquête des USA dès la fin de cet été. Myfrenchcity aura l’honneur de couvrir la tournée de l’auteur de Cheese et Racine Carrée (ses deux albums), produite par Silverprod USAEntourage Entertainment, Franck Bondrille (Président des deux sociétés de production), ainsi qu’IProd USA. N’attendez plus et découvrez les dates de la tournée US de Stromae, puis revenons ensemble sur le phénomène, qui, nous dit-on, aurait même conquis le cœur de la Maison Blanche…

Achetez vos places pour l’un des concerts de Stromae aux USA ici !

[fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20px » padding_bottom= »20px » padding_left= »0px » padding_right= »0px » hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »][title size= »2″ content_align= »left » style_type= »single » sep_color= »#999999″ class= » » id= » »]Les dates de la tournée US de Stromae[/title]

Le road-trip et la tournée US passeront par plus de 6 villes américaines du 12 septembre au 1er octobre. Ses dates :

[one_half last= »no » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »][checklist icon= »fa-music » iconcolor= »#ffffff » circle= » » circlecolor= »#999999″ size= »17px » class= » » id= » »][li_item icon= » »]le 12 septembre à Miami,[/li_item][li_item icon= » »]pour continuer le 14 à Atlanta,[/li_item][li_item icon= » »]le 16 à Washington,[/li_item][li_item icon= » »]le 17 à Philadelphie,[/li_item][li_item icon= » »]le 18 à Boston,[/li_item][li_item icon= » »]le 1er octobre au Madison Square Garden de New-York.[/li_item][/checklist][/one_half][one_half last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »][separator style_type= »none » top_margin= » » bottom_margin= »5″ sep_color= » » border_size= » » icon= » » icon_circle= » » icon_circle_color= » » width= » » alignment= »center » class= » » id= » »][imageframe lightbox= »no » lightbox_image= » » style_type= »none » bordercolor= » » bordersize= »0px » borderradius= »0″ stylecolor= » » align= »none » link= » » linktarget= »_self » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ hide_on_mobile= »no » class= » » id= » »] [/imageframe][/one_half][/fullwidth][fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20px » padding_bottom= »20px » padding_left= »0px » padding_right= »0px » hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »][title size= »2″ content_align= »left » style_type= »single » sep_color= »#999999″ class= » » id= » »]Stromae hissé au rang de star par la presse américaine[/title]

Le succès planétaire du clip de Formidable

En janvier dernier, Time Out New-York créait le buzz en affichant la photo de l’interprète de Papaoutai maquillé mi-homme, mi-femme et habillé de tonalités mi-figue, mi-raisin. En couverture, le titre interpelait: « Who the Hell is Stromae ? ». Le phénomène de la pop belge est, en effet, en train d’éclore aux Etats-Unis où, jusqu’alors, il ne créait l’émoi qu’au sein de la communauté francophone ou fan de « French Touch ».

[three_fifth last= »no » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]
[/three_fifth][two_fifth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

Mais sa vidéo cachée de Formidable, tournée à la sortie du métro d’une morose avenue bruxelloise, montrant un artiste solitaire et désabusé titubant au milieu des passants, avait toutefois marqué l’Amérique.

Le clip avait alors dépassé les frontières européennes, et atteint aujourd’hui les plus de 75 millions de vues sur Youtube. Un succès planétaire !

[/two_fifth]

Le New York Times a un œil sur lui…

Le célèbre New-York Times lui a déjà consacré deux articles élogieux, en 2013 et 2014. L’un d’entre eux rendait particulièrement hommage à Paul Van Haver, de son vrai nom, et à son incroyable qualité d’écriture. Au-delà du tempo propre à une bonne électro, le journal loue par ailleurs l’engagement social de l’artiste qui, dans un rap poétique, stigmatise l’exclusion, le chômage, le génocide rwandais et la disparation d’un père parti trop tôt.

[/fullwidth][fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20px » padding_bottom= »20px » padding_left= »0px » padding_right= »0px » hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »][title size= »2″ content_align= »left » style_type= »single » sep_color= »#999999″ class= » » id= » »]Dansez en français ? Coachella et les Américains sont conquis ![/title][one_half last= »no » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

Stromae feat Kanye West

Le week-end dernier, lors du mythique festival musical de Coachella 2015, Stromae, invité en guest star, créait la surprise en faisant monter sur scène Kanye West pour pousser la chansonnette sur Alors on danse. Titre que le rappeur américain avait d’ailleurs « samplé » pour l’adapter au public américain en 2010 déjà (découvrez le version de Kanye ici). Des tonnerres d’applaudissements et une foule enflammée acclamait le duo et sa version remixée.

[/one_half][one_half last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »][separator style_type= »none » top_margin= » » bottom_margin= »20″ sep_color= » » border_size= » » icon= » » icon_circle= » » icon_circle_color= » » width= » » alignment= »center » class= » » id= » »][imageframe lightbox= »no » lightbox_image= » » style_type= »none » bordercolor= » » bordersize= »0px » borderradius= »0″ stylecolor= » » align= »none » link= » » linktarget= »_self » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ hide_on_mobile= »no » class= » » id= » »] [/imageframe][/one_half]

Reprenant le titre tant ovationné du chanteur belge pour le propulser au sommet des charts, Kanye West a une nouvelle fois adoubé notre icône générationnelle auprès du public américain ! Et ce, en français !

[separator style_type= »none » top_margin= » » bottom_margin= »30″ sep_color= » » border_size= » » icon= » » icon_circle= » » icon_circle_color= » » width= » » alignment= »center » class= » » id= » »][one_half last= »no » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »][separator style_type= »none » top_margin= » » bottom_margin= »23″ sep_color= » » border_size= » » icon= » » icon_circle= » » icon_circle_color= » » width= » » alignment= »center » class= » » id= » »][imageframe lightbox= »no » lightbox_image= » » style_type= »none » bordercolor= » » bordersize= »0px » borderradius= »0″ stylecolor= » » align= »none » link= » » linktarget= »_self » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ hide_on_mobile= »no » class= » » id= » »] [/imageframe][/one_half][one_half last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

Mister president, alors on danse ?

Pour Stromae, l’escalade vers le succès ne fait que commencer… Si le chanteur « déteste être une célébrité » et prône le « vivons cachés », ce dernier va devoir miser sur le costume d’invisibilité. On nous rapporte que l’Ambassadeur de Belgique aurait offert en mains propres son dernier album à Barack Obama, en signe d’amitié. Signe politique sûrement qui consacre l’ascension fulgurante d’un petit « qui ne sait pas d’où il vient ».

[/one_half]

Barack, Michelle, Malia et Sasha vont désormais se déhancher en français dans l’intimité du Salon Ovale.

Ne manquez pour rien au monde les dates de la tournée US de Stromae, notre dandy aux bermudas gris, chaussettes hautes et chemises à motifs. Stromae est une bête de scène, danseur inné et artiste de haute-voltige. Chez MyFrenchCity « On est bleu de lui… D’abord, on s’affilie, ensuite on se follow. On en devient fêlé… » (cf. titre Carmen). Vous comprenez bien, l’été sera Stromae !

[/fullwidth]

Benka Meals 1