Benka meals 2

Ce sont leurs homologues masculins, les DJs qui de NY à Ibiza sont les plus célébrés et les plus cotés, des Français David Guetta, Bob Sinclar ou Martin Solveig, aux Britanniques Calvin Harris ou à l’Allemand Paul Van Dyk, les dance-floors sont en émoi. Pourtant les Djettes se font elles aussi doucement une place au soleil des platines. Revenons sur cette  profession qui se féminise peu à peu entre glam et électro.

    [slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »yes »]http://myfrenchcity.com/wp-content/uploads/2015/12/nervo.jpg[/slide][slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »yes »]http://myfrenchcity.com/wp-content/uploads/2015/12/krewella.jpg[/slide][slide type= »image » link= » » linktarget= »_self » lightbox= »yes »]http://myfrenchcity.com/wp-content/uploads/2015/12/mia-morretti.jpg[/slide]

Les jumelles australiennes du duo Nervo

Voici le duo de jumelles Olivia et Myriam Nervo : physique de mannequin, l’énergie qui pulse et culture musicale et urbaine de fusion venue de la lointaine Australie. Musiciennes, auteures mais aussi compositrices, le sublime tandem aux mèches dorées peroxydées s’est fait connaître dès 2009 en écrivant le tube “When Love takes over pour notre David Guetta national. En faisant la première partie du show de Britney Spears dès 2010, elles atteignent le Graal de la reconnaissance d’un milieu plutôt macho. Cet été, le tandem a sorti son dernier opus “Collateral” dont le dernier morceau “The other boys”(feat.Kulie Minogue, Jake Shears et nile Rodgers) est déjà une déferlante musicale. Aujourd’hui reconnue sur la scène internationale, les deux sœurs mixent au gré des soirées  de Sao Paulo à Miami en passant par Ibiza. Classée par le très sérieux magazine amricain Forbes comme les Djettes les mieux côtées au monde, le duo Nervo aux doigts d’argent se dessine une belle trajectoire  sur la planète nightlife.

Les soeurs américaines du duo Krewella

Issues de Chicago, le duo formé par Yasmine et Jahan Yousaf, est explosif et enflamme depuis 2007 tous les dancefloors américains. Krewella, leur nom et label, produit un son particulier, intense et électrique qui mixe toutes leurs influences musicales.

Fruit du métissage made in US, les deux brunettes profitent d’un ADN multiculturel (pakistanais, allemand et lituanien) et fusionnent musique orientale et occidentale. Reines de électro et des festivals, les deux Djettes n’ont pas froid aux yeux et revendiquent un monde plus féminin aux platines. Alive ou Live for the night sont leurs deux derniers tubes interplanétaires.

Mia Moretti, la Djette californienne

Native d’Oakland, dans la baie de San Francisco, la pétillante californienne aux cheveux tresses à la Frida Khalo, Mia Moretti a un style musical et une image qui lui sont bien propres. C’est grâce à sa collaboration avec Katy Perry Hot N’Cold” qu’elle remixe, que la Djette commence à se faire connaître aux USA. Son look à la Chloë Sevigny, ses remix de tubes eighties, d’électro et de musique indépendante en font vite la super nova des défilés couture et des soirées branchées new-yorkaises. Adulée par les people, elle était même aux platines pour le mariage de Chelsea Clinton. Mia Moretti bientôt en guest-star à la Maison Blanche ? Avec ses joues rosies et ses tenues colorées (Castelbajac remixé avec Topshop), Mia fait sensation. Avec sa coéquipière Caitlin Roe, Mia sort son tube “So beautiful”, le carton US de l’été 2015.

Génération de “digital natives” , ces  musiciennes à la plastique sculpturale ont été biberonnées à la playlist et  nourries aux réseaux sociaux. Mais attention, pour percer en tant que Djette, il faut soigner son esprit et marketer son image !

Les meilleurs clubs électro de Miami Downtown

Nouga2