Marquise agency

Immense tristesse du côté de Tampa Bay cette nuit, qui a vu ses Lightning s’incliner 2-0 dans le Game 6, et 4 à 2 dans ces finales face aux Chicago Blackhawks. Plus de 11 ans après avoir glané le titre suprême (2003-2004), Tampa Bay laisse donc échapper la Stanley Cup du côté de l’Illinois… Dur.

[fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20px » padding_bottom= »20px » padding_left= »0px » padding_right= »0px » hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »][title size= »2″ content_align= »left » style_type= »single » sep_color= »#999999″ class= » » id= » »]Explosion à Chicago[/title][one_half last= »no » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]
[/one_half][one_half last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

Le rêve éveillé des Lightning s’est finalement arrêté hier soir, au United Center de Chicago. Une fin tout à fait cruelle pour Tampa qui s’est vu signifier son arrêt de mort par un ultimatum entonné et hurlé par tous les Chicagoans présents au match hier soir, alors que s’égrainait les dernières secondes de la série : « 5 ! 4 ! 3 ! 2 ! 1 ! »

Et la salle rentra alors en fusion.

[/one_half][/fullwidth][fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20px » padding_bottom= »20px » padding_left= »0px » padding_right= »0px » hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »][title size= »2″ content_align= »left » style_type= »single » sep_color= »#999999″ class= » » id= » »]Cruelle déception à Tampa, malgré quelques satisfactions[/title][one_half last= »no » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

La défaite 2-0 des hommes de Jon Cooper dans le match 6 des finales de la Coupe Stanley a scellé le destin des Floridiens, vaincus 4 victoires à 2 dans cette finale âprement disputée.

Il aura manqué aux Lightning ce brin de folie qui leur a permis de se hisser jusqu’en finale, et cette expérience des grands moments face à une équipe de Chicago transcendée par son public et bien plus habituée à ce type de rendez-vous.

[/one_half][one_half last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »][separator style_type= »none » top_margin= » » bottom_margin= »3″ sep_color= » » border_size= » » icon= » » icon_circle= » » icon_circle_color= » » width= » » alignment= »center » class= » » id= » »][imageframe lightbox= »no » lightbox_image= » » style_type= »none » bordercolor= » » bordersize= »0px » borderradius= »0″ stylecolor= » » align= »none » link= » » linktarget= »_self » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ hide_on_mobile= »no » class= » » id= » »] [/imageframe][/one_half]

La saison de Tampa restera toutefois réussie sur bien des points. Les jeunes pousses (Kucherov, Palat, Johnson) ont brillé aux côtés du capitaine Steven Stamkos. Et l’ambiance électrique de l’Amalie Arena a porté l’équipe tout au long de la saison. Malgré la défaite en finale, l’avenir s’annonce brillant dans le « Sunshine state »…

[/fullwidth]

investir1