Transfermate

Grâce à sa victoire hier en 2 sets (6-3,6-4) et un peu plus d’une heure de combat acharné contre l’urugayen Pablo Cuevas, le joueur français Gaël Monfils se positionne en beauté pour disputer les huitièmes de finale au Miami Open 2016. C’est donc face au joueur bulgare Grigor Dimitrov que notre joueur français disputera aujourd’hui le prochain match de ce tournoi de titans.

Gaël Monfils, le champion du service en lice au Miami Open 2016

En remportant hier une belle victoire en 2 sets sur le court de Crandon Park face à l’uruguayen Pablo Cuevas, Gaël Monfils rejoint la french dream team composée par Richard Gasquet, Gilles Simon et Lucas Pouille en huitièmes de finale.

Mais quelle est l’arme secrète du joueur français ? Un service imparable qui en fait une adversaire redouté sur les courts de Key Biscayne.  Conscient de la puissance de son service, Gaël mise sur cette faculté pour mettre à bas ses adversaires : «Je sers très fort et, avec mon coup droit, je peux envoyer à gauche, à droite, voire temporiser. Toute ma stratégie tourne autour de ça

 Crédité de 13 aces, Monfils a su de démarquer de son adversaire Cuevas par la force de son service et son coup droit fulgurant. Comme nous l’explique le jeune joueur français «Pablo sent bien la balle en ce moment, donc je savais que ce serait dur. J’avais eu du mal à le battre à Roland-Garros l’an dernier (victoire en cinq sets) mais, aujourd’hui (lundi), j’avais la bonne stratégie. Je voulais lui montrer que ce serait dur sur mes jeux de service et je ne voulais pas reculer quand il se décale en coup droit. L’idée était de sans cesse revenir dans l’échange, même quand il me repoussait. Mission accomplie.»

Monfils-Dimitrov, un match au sommet !

En affrontant aujourd’hui Grigor Dimitrov en huitième de finale, Monfils mesure la difficulté du combat mais aussi ses points forts. Hormis lors d’une défaite sur abandon à Bucarest, il y a deux ans, le Français n’a jamais cédé un set au Bulgare en trois matchs.

«Franchement, à chaque fois, je m’en sors bien. Les stats, ça ne veut pas dire grand-chose. Grigor me pose des problèmes parce que c’est un attaquant. Il refuse les longs rallyes. Il faudra que je serve bien et que je cherche à l’enfoncer sur son revers. Sur mes jeux de retour, en revanche, il faudra beaucoup mixer. C’est clair, je m’attends à un match au couteau

 Alors retrouvons Monfils en direct aujourd’hui pour un match de Titans !

MFC – 151001 banner_default_MFC_728x90