investir1

Hacker, pop-up, smiley… ce lexique anglo-saxon dérivé d’internet et des réseaux sociaux fait aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien et de nos us et coutumes langagiers.  Mais qu’adviendrait-il si, pour honorer la beauté de notre langue française et le combat de nos académiciens contre sa lente érosion, nous les traduisions en français ? Voici le Top 10 du lexique Internet version frenchy !

Le Top 10 du lexique internet traduit en français

France Terme, le grand observatoire des mutations de la langue française

La langue française, à l’instar de n’importe quelle langue vivante, est une matière maléable et en perpétuelle évolution que nous construisons chaque jour par le biais de nos besoins, de nos fantaisies mais aussi de nouvelles réalités qui nous entourent. Indissociable des nouvelles technologies et d’Internet, notre monde s’est paré ces dernières années de nouveaux vocables venus pour la plupart d’entre-eux du lexique anglo-saxon (merci la Silicon Valley !).

Depuis le décret du 3 juillet 1996, la délégation générale de la langue française coordonne le dispositif France Terme dont la mission est de  » désigner tous les concepts et réalités qui apparaissent sous des appellations étrangères « . Une fois publiés au Journal Officiel, les dits termes sont d’un usage obligatoire non seulement dans les administrations mais aussi dans les ministères et tous les corps de l’Etat français. Ainsi, Quai de Solférino, on vous demandera si vous avez reçu un « courriel » de la part de l’ambassadeur du Burkina, et surtout pas un « mail » !

Le Top 10 du lexique new tech en français

  1. Frimousse au lieu de smiley

Mais dites-moi, « frimousse » c’est mignon tout plein ! Et Manuel Valls en recevrait-il beaucoup dans ses courriels ? Aux dires de son chef de cabinet, les jolies frimousses bien souriantes font légion dans ce ministère !

  1. Cybercaméra au lieu de webcam

Nous pourrons désormais organiser un appel  conférence (conf call) au sujet des mouvements de grèves chez les professeurs des écoles par cybercaméra  (webcam) interposée. Mais l’Education Nationale serait-elle sous l’emprise de Terminator ?

  1. Fenêtre intruse au lieu de pop-up

SFR vous annoncera bientôt que « Les abonnés ont reçu un message de fenêtre intruse (pop-up) leur proposant, en un seul clic, de lancer la synchronisation de leur répertoire ».

  1. Fouineur au lieu de hacker

Il est vrai que depuis le succès de son titre « Je partirai », la Fouine est devenue un mamifère trendy. Alors si vous revevez un message d’HSBC vous indiquant que votre carte de crédit à été fouinée (hackée), laissez notre rappeur de côté et attendez patiemment que la banque vous émette une nouvelle carte.

  1. Arrosage au lieu de spam

Rien à voir dons avec le manuel de jardinage ni les jardins du Trianon cultivés avec amour par son jardinier en chef, Alain Baraton, pour qui « l’arrosage est constant et le sexe partout » à Versailles. Courriel indésirable ou pourriel dans sa version québécoise, le spam est devenu arrosage en français.

  1. Courriel au lieu de mail

Afin que grand-mère comprenne enfin de quoi il s’agit, envoyons-lui des courriels plutôt de des mails, elle en sera ravie !

  1. Bogue au lieu de bug

Pour nos lecteurs bretons, le festival de la Bogue a des parfums d’automne, de chataîgnes et de fête populaire à Redon. Sachez que c’est dorénavant le terme usité afin de qualifier l’anomalie de fonctionnement d’un programme informatique.

  1. Dialogue en ligne au lieu de chat

Après les « Dialogues de Platon », la « parole raisonnée et agissante » se fait en ligne et se métamorphose en « dialogue en ligne ». Mort au chat, donc trop bref et trop américain.

  1. Mot-dièse au lieu de hashtag

Mot-dièse (ou mot-clic au Québec) quelle jolie enveloppe sémantique pour qualifier le hashtag, ce marqueur de données, chouchou des réseaux sociaux, permettant sur Internet de marquer un contenu d’un mot-clé. Assorti de son croisillon#, Internet se fait poésie en français.

  1. Nuage au lieu de cloud

Internet fait aussi la pluie et le beau temps. Alors pour la puissance de stockage ou de calculs de vos serveurs, il faudra dorénavant dire nuage au lieu de cloud. Si climatique…

Les expressions américaines incontournables

MFC – 151001 banner_default_MFC_728x90