USA IMMO CLE

Entre deux discours sur la scientologie, Tom Cruise a pris deux heures – très divertissantes – pour sauver le monde dans Mission : Impossible Rogue Nation. Une fois en sécurité, profitez-en pour aller voir une autre sortie cinéma US de ce 31 juillet recommandée chaudement par Frenchflicks The End of the Tour, un biopic bouleversant sur le génie des mots, David Foster Wallace.

Interview d’Omar Sy pour la sortie de « Samba » aux USA !

  • Mission : Impossible Rogue Nation, Tom Cruise sauve le monde comme personne

Sa participation active au développement de la scientologie dans le monde en a fait un acteur risible aux yeux de nombreux spectateurs. Ses récents films d’action (Edge of Tomorrow, Jack Reacher), pourtant des réussites, ont d’ailleurs obtenu des résultats décevants aux box-office. Pour la cinquième fois, Tom Cruise reprend le rôle d’Ethan Hunt dans l’adaptation de la série télévisée, Mission Impossible. Et l’acteur américain n’a pas pris une ride.

Ni sur son visage – ce qui peut poser question – ni dans sa capacité à réussir des scènes d’action, qu’il a tournées lui-même pour la plupart ! Mission: Impossible Rogue Nation, grâce à son scénario bien construit et haletant et ses seconds rôles réussis est sans doute le meilleur épisode de la série.

  • Vacation, un frénétique road-trip familial

Vacation est le genre de film qu’on a envie d’aimer. Cette suite du long-métrage culte de 1983 de Chevy Chase National Lampoon’s Vacation débute comme une divertissante comédie familiale. Ed Helms (The Office), père un peu has been et dévoué, traverse les États-Unis en voiture pour emmener ses enfants et sa femme dans un parc d’attraction, avec l’espoir que sa famille en revienne plus soudée. Évidemment, rien ne se passera comme prévu.

Ce qui est aussi vrai pour le film, qui devient inutilement gore et oublie la finesse des gags de la première demi-heure. Vacation aurait pu être un agréable film à voir en famille mais n’est finalement qu’une énième comédie vulgaire.

  • The End of the Tour, une représentation sublime de l’artiste torturé

Le coup de cœur de la semaine est un film qui devrait beaucoup faire parler aux États-Unis bien qu’il s’agisse d’un long-métrage du circuit indépendant. The End of the Tour est un biopic fascinant et poignant de David Foster Wallace, écrivain américain devenu gourou malgré lui de toute une jeunesse américaine désorientée.

Le film a l’intelligence de ne pas se limiter à la passionnante vie de David Foster Wallace, mais d’évoquer également la société américaine et la place de l’humain dans celle-ci. Last but not least, la performance habitée de Jason Segel dans la peau de l’écrivain, qui devrait très certainement valoir à l’acteur une nomination aux prochains Oscars.

Guide MFC