USA  IMMO Floride

George Clooney qui sauve la planète, des fantômes plus embarrassants qu’effrayants, et un dessin animé touchant : voici ce que FrenchFlicks et MyFrenchCity ont retenu des sorties cinéma US de la semaine !

[fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20px » padding_bottom= »20px » padding_left= »0px » padding_right= »0px » hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »][title size= »2″ content_align= »left » style_type= »single » sep_color= »#999999″ class= » » id= » »]Plongée dans le monde lunaire de Tomorrowland[/title][one_half last= »no » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »][imageframe lightbox= »no » lightbox_image= » » style_type= »none » bordercolor= » » bordersize= »0px » borderradius= »0″ stylecolor= » » align= »none » link= » » linktarget= »_self » animation_type= »0″ animation_direction= »down » animation_speed= »0.1″ hide_on_mobile= »no » class= » » id= » »] [/imageframe][/one_half][one_half last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

A chaque semaine son blockbuster. Ce vendredi, Tomorrowland débarque dans les salles après six mois d’intenses campagnes publicitaires. L’histoire est celle d’une jeune fille surdouée et d’un inventeur rompu, interprété par George Clooney, qui partent à la découverte d’un monde mystérieux et futuriste, dont eux seuls semblent connaître l’existence. Produit par Disney et réalisé par Brad Bird (Les Indestructibles et Ratatouille), ce film de science-fiction s’adresse avant tout aux enfants et adolescents.

[/one_half]

Il ne perdra pas en route les adultes grâce à son univers poétique. Un film sympathique et inventif, à voir en famille un week-end pluvieux.

[/fullwidth][fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20px » padding_bottom= »20px » padding_left= »0px » padding_right= »0px » hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »][title size= »2″ content_align= »left » style_type= »single » sep_color= »#999999″ class= » » id= » »]Poltergeist, le remake qui n’aurait pas dû exister[/title]

C’est assez rare, mais voilà un film qui vous donne envie d’en voir un autre. Trente-trois ans après la sortie du premier Poltergeist, réalisé par l’un des maîtres des films d’horreur, Tobe Hooper, et écrit par Steven Spielberg, Hollywood a cru bon de moderniser ce classique du film d’épouvante.

[two_fifth last= »no » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

Résultat : un film sans imagination qui n’arrive jamais à se démarquer de son modèle…

Le plus effrayant dans ce film n’est pas le fantôme, mais bien l’absence de scénario.

Mieux vaut revoir l’original, qui, contrairement à d’autres films d’horreur des années 80, a plutôt bien vieilli.

[/two_fifth][three_fifth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]
[/three_fifth][/fullwidth][fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20px » padding_bottom= »20px » padding_left= »0px » padding_right= »0px » hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »][title size= »2″ content_align= »left » style_type= »single » sep_color= »#999999″ class= » » id= » »]Un dessin animé bouleversant[/title][three_fifth last= »no » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]
[/three_fifth][two_fifth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »]

Sorti en France au début de l’année 2015, le film d’animation japonais When Marnie was there débarque en salles ce vendredi dans tous les Etats-Unis.

Comme nous, il est possible que la qualité des dessins et l’atmosphère mélancolique du film vous rappellent immédiatement les classiques de Hayao Miyazaki (Princesse Mononoké, Porco Rosso, Le voyage de Chihiro).

[/two_fifth]

Ce mélodrame onirique sur l’adolescence aborde des thèmes graves comme le deuil, avec une subtilité qui fait souvent défaut aux films d’animation pour enfants. On pleure, on rit… Bref, on ne reste pas indifférent.

[/fullwidth]

investir1