Connaissez-vous la véritable origine de la Saint Patrick ?

Accueil/Edition Nationale/Actualité USA/Culture/Connaissez-vous la véritable origine de la Saint Patrick ?
160202_ad_Markowicz_fine_art_728x90

Avant de partir festoyer et de lever le coude ce jeudi 17 mars, entièrement vêtu d’un vert gazon pétant, demandez-vous : mais quelle est la véritable origine de cette fête américaine si paillarde et pochetronne ? Saint Patrick, roi de la boisson mousseuse, a-t-il bien existé ?

Saint Patrick

La St Patrick, une fête qui célèbre le vert et la bière !

St Patrick est une fête étonnamment paillarde qui aime la valse des chopes et la mousse des bières avant d’aller danser sur un air irlandais. Si la St Patrick est née en Irlande, c’est aux USA qu’elle est devenue un jour de réjouissances teintées de vert ! La première célébration de la St Patrick remonte en effet à 1737 lorsqu’elle fut célébrée à Boston sous la forme de parade.

Le quizz de la St Patrick

En fait, la fête de la Saint-Patrick est née sur le sol américain. Saint Patrick lui-même n’était pas irlandais mais écossais et à l’origine la couleur de ce jour n’est pas le vert émeraude mais… le bleu vif ! En bref, avant d’avoir tout faux au quizz de la St Patrick, voici 5 idées reçues à combattre sur la Saint Patrick :

1. Saint Patrick serait écossais et non irlandais

Saint Patrick serait né en 393 à Kilpatrick, en Écosse. Capturé à l’âge de 16 ans par de féroces Irlandais, le jeune-homme fut amené sur l’île où il fut réduit en esclavage. Après 6 années d’ascèse et d’intenses prières, Patrick gagna ses galons de sainteté et revint en Ecosse auréolé.
Lors d’un rêve, les Irlandais le supplièrent de revenir parmi eux. Le futur saint, aux semelles de vent, partit se former en Gaule sans se défaire pour autant de cette perspective de retour sur la verdoyante Irlande. Quadragénaire, fidèle à la promesse qu’il s’était faite, Patrick y  rentra afin de fonder des couvents et des monastères diffusant ainsi la religion catholique sur l’ensemble de l’île.

2. Le Bleu est la véritable couleur de St Patrick

Comme l’explique le Time, plusieurs historiens s’accordent à dire que la couleur de Saint Patrick est bien le bleu du ciel et non point le vert des pâturages irlandais. Cette teinte de bleu peut toujours être vue sur les anciens drapeaux insulaires et était utilisée jadis sur ceuxde l’Armée Citoyenne Irlandaise !
Le vert de la Saint Patrick ne fit naquit qu’ en 1798 au moment de la rébellion irlandaise lorsque le trèfle s’érigea en symbole du nationalisme irlandais.

3. La fête de St Patrick est née aux US

Selon Timothy Meagher, un professeur de l’Université Catholique américaine d’origine irlandaise, c’est bien aux USA qu’est née cette journée de festivités ! Ce sont les villes du Nord-Est des Etats-Unis  qui comptaient légion de migrants d’origine irlandaise qui au XVIIIe instaurèrent cette journée. “C’était une façon d’honorer un saint mais aussi d’affirmer leur identité ethnique et de créer des liens de solidarité” nous rappelle de professeur émérite.

4. St Patrick ne combattait pas les serpents

Contrairement à la légende bien ancrée qui assène que St Patrick aurait fait fuir tous les serpents d’Irlande, nous voilà bien rassurés, les reptiliens n’ont jamais apprécié le climat humide et venté de la région. Pure baliverne ! A moins que les serpents ne symbolisent l’ancrage du paganisme et de ses rites sur l’île verte ?

5. St Patrick s’érige contre l’abus d’alcool

La fête de la St Patrick que nous célébrons aujourd’hui tombe en pleine période de Carême ! Quel affront pour l’Eglise catholique qui préconise pendant cette période jeûne et privations ! Sachez que jusqu’en 1961, une loi imposait aux pubs d’Irlande de fermer ce soir-là. Depuis, nos amis irlandais et américains se sont bien rattrapés !

De New York en passant par Boston ou Chicago, ne manquez pas les festivités de la St Patrick !

les sports bars de New York

Guide MFC
By | 2017-04-01T11:34:29+00:00 16 mars, 2016|Categories: Culture|Tags: |

About the Author:

Flor Postel - Vinay
En suivant mon mari muté à Miami, j’ai troqué ma vie de prof d’espagnol, ma langue fétiche et mes montagnes enneigées pour me lancer dans cette belle aventure humaine et journalistique qu’est la création et la rédaction de My French City et Investir.us. Curieuse et enjouée, j’aime découvrir, apprendre et rencontrer, le “street art”, la musique baroque, le reggaetton, rire, écrire et lire, en espagnol comme en anglais.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir toute l'actualité sur les USA