investir1

Amoureux du grand écran, vous êtes nostalgiques de la pâte de nos cinéastes français ? Si les films français et francophones se font rares aux Etats-Unis, ils existent néanmoins ! Pour vous, MyFrenchCity est parti à la recherche des films français diffusés dans les salles floridiennes. Séances, tarifs, bandes-annonces, voici trois films qui pourront occuper vos sorties du mois d’avril.

Jean Cocteau à Miami

Commençons tout d’abord par un classique, que vous aurez l’opportunité de visionner du côté de Miami Beach. Si vous appréciez Jean Cocteau et sa touche bien particulière, ou que vous êtes amateurs des films oniriques et poétiques des années 1930-1950, vous serez heureux de savoir que deux de ses films sont projetés en avril. Le sang d’un poète (1930) et le testament d’Orphée (1959) s’inscrivent tous deux dans sa trilogie inspirée du mythe d’Orphée (personnage singulier de la mythologie grecque qui, avec sa lyre, avait pour particularité de charmer animaux et choses inanimées). A travers ces films, le réalisateur aux multiples casquettes (Jean Cocteau était en effet également dessinateur, dramaturge et poète), nous plonge dans un univers fantastique, teinté de surréalisme et de références philosophiques. Très visuels, ces deux films, que d’aucuns qualifieraient d’expérimentaux emportent le spectateur dans un imaginaire à part entière.

Le sang d’un poète est un tableau abstrait des peurs et obsessions du poète dans sa quête de l’idéal. Dans le testament d’Oprhée, Jean Cocteau aborde de manière autobiographique la mort, et la renaissance du poète, à travers ses rêves et ses angoisses.

Pour découvrir ce premier et dernier volet de la trilogie rendez-vous à la Miami Beach Cinémathèque au Historic City Hall (1130 Washington Ave, Miami Beach 33139), les :

  • Jeudi 2 avril, 19h
  • Jeudi 30 avril, 19h

Tarifs : $11, étudiant $9

Eastern Boys

Dans un tout autre genre, avec un réalisateur contemporain, Robin Campillo, vous pourrez découvrir le film Eastern Boys (sortie en France le 2 avril 2014), film plusieurs fois nommés aux Césars 2015. A travers ce film, le réalisateur aborde le thème des rapports de classes, mais également du commerce sexuel. La relation entre Daniel, Parisien d’une cinquantaine d’années, à la recherche d’une relation sexuelle « tarifée », et un jeune homme d’Europe de l’est, constitue le point de départ du film de Robin Campillo. C’est au travers de leur histoire mêlant désir, passion, domination, amour, mais aussi trafic humain, que le réalisateur questionne le spectateur sur l’existence des réseaux clandestins de prostitution.

Pour voir ce film rendez-vous au O Cinema Wynwood (90 NW 29th Street, Miami) du 3 avril au 9 avril 2015. Tarif $11.

Pour visionner la bande annonce :

Le Procès de Viviane Amsalem

Enfin retrouvez le film du réalisateur Shlomi Elkabetz qui traite du divorce en Israël à travers l’histoire de Viviane Amsalem. Celle-ci, malgré de nombreux obstacles ne renonce pas, à ce qui n’est pas encore, pour les femmes israéliennes, un droit. Le divorce ne peut être prononcé en Israël que par un Rabbin, et ce uniquement avec l’accord du mari.

La persévérance et la détermination de Viviane dans son combat pour sa liberté permettent à l’auteur de mettre au jour un système et une procédure coercitifs pour les femmes. Pour voir ce film, rendez-vous à :

The Classic Gateway Theatre (1820 East Sunrise Boulevard, Fort Lauderdale), du 2 avril au 9 avril 2015.

Tarifs : $11 et $9 pour séniors et étudiants.

Guide MFC