Look USA vs France, la guerre des looks est déclarée

////Look USA vs France, la guerre des looks est déclarée
Marquise agency

Si la Parisienne représente aux yeux du monde la quintessence d’un chic inné basé sur l’adage “more is less”, la New-yorkaise redouble, quant à elle d’efforts apparaissant lors des soirées, overdressed selon nos critères. De la “petite robe noire”, toute simple mais si mignonne (merci Guerlain), au fourreau pailleté de gala US, partons à la découverte des ces divergences de look qui nous séparent de nos best friends américaines.

Eva Caroline

© media3.popsugar-assets.com / © gotceleb.com

En journée, la culture du legging contre celle du jean de créateur

Look US du matin: Legging Lulu Lemon et casual wear

Résidant aux USA, nous autres petites frenchies sommes souvent interpellées par le look d’abandon qu’arborent nos American best friends le week-end pour aller promener leur chien ou faire quelques emplettes au supermarché. Cheveux toujours impeccablement coiffés et colorés, certes, faux ongles flashy parfaitement manucurés et lunettes XXL dernier cri, c’est vrai. Malheureusement, le tout est souvent altéré par un legging over moulant et bariolé, soulignant une anatomie qui n’est pas toujours calquée sur celle de Kendall Jenner, UGG ou baskets aux pieds et iPhone 6 vissé à l’oreille, ce n’est pas toujours le comble du chic. Ce look 100% casual wear nous donne souvent l’impression que les Américaines font de la pratique sportive un objectif de vie et une ligne de style. D’ailleurs, on les nomme ici Lulu Lemon mothers (de la marque éponyme d’habits de fitness) qu’elles arborent du lever au coucher. Partisanes d’une mode confort, simple et fonctionnelle, les mères américaines ne se préoccupent nullement d’un look étudié (boots Mexicana, jeans Zadig& Voltaire et besace Jérôme Dreyfus) pour aller déposer Émilien 3 ans à la maternelle.

Le look Sapin de Noël pour l’Américaine

Décolleté vertigineux, sandales à talons aiguilles surcompensées, make-up  ultra ripoliné, la femme américaine en fait des tonnes lorsqu’il s’agit de sortir en soirée. Robe longue de gala, fourreau Hervé Léger ou tailleur-smoking ultra accessoirisé, l’Américaine est une Betty Boop qui aime briller en société. Sa philosophie du soir “more is more”. Bagues, cascade de bijoux, bracelets, yeux fardés et bouche vermillon, la femme US se doit de signaler son statut social. Son icône Eva Longoria pour ses courbes de bomba latina, son lissage brésilien parfait, ses yeux sombres ourlés de faux cils et son sourire ultra bright.

Le look Elfe de Noël pour la française

La française reste partisane de la discrétion même lorsqu’elle sort sur le tapis rouge. A l’instar de Charlotte Gainsbourg ou d’Aymeline Valade, la frenchie choisira le a minima et optera pour la qualité d’une coupe ou d’un tissu accessoirisé d’ une veste ou un blouson à l’ ADN opposé. Perfecto vintage sur robe longue jouant sur les transparences, smoking d’homme assorti d’une jolie paire de Sergio Rossi à talons. Simplicité et élégance sont de rigueur. Son icône l’intemporelle  Ines de la Fressange et son manuel de survie à l’usage des femmes La Parisienne qui nous livre plus d’un conseil judicieux pour rester sobre et sexy en toutes circonstances.

Attention toutefois car si la Française peut se laisser aller, cheveux mi-cracra mi-poivre et sel, un peu terne laissant à désirer, l’Américaine entretient son corps et sa peau de façon systématique et arbore un brushing de rêve même pour aller au supermarché. Sportive et healthy, l’Américaine ne se cache pas de ses enfants pour griller en cachette son paquet de clopes ou un petit joint par ci par là car elle ne cédera jamais aux paradis artificiels. L’Américaine est resplendissante de vie et de santé, dort 8 H par nuit, se protège du soleil et mange de façon bien plus équilibrée qu’on ne le pense. Alors, faites fi des clichés et adoptez une dose de l’American beauty, votre capital santé vous en saura gré !

Retrouvez les tendances mode masculine

Look US au bureau: le pragmatisme fashion

 Prêtes dès 5H du matin à alterner jogging et préparation fitness avant d’attaquer l’élaboration des quarker oaks familiaux, le tour automobile des écoles et les heures passées au bureau, nos amies US adoptent le pragmatisme fashion comme ligne de conduite. Au bureau, la “fashion meets function” (la mode rencontre le pratique) donnant lieu à un look uniformisé, plutôt sexy, de robes ou de tailleurs-pantalons aux tons sombres (noir, bleu-marine ou gris), talons hauts et brushing tout en volume et blondeur wavy. La working girl made in USA arrive au bureau en tongs à Miami et en UGG à New-York et ne chausse ses stillettos qu’une fois passé le seuil du bureau.

Look frenchie du matin: nuisette et trench sexy

Rarement prêtes avant 8 H, les Françaises s’étirent au lit comme des chats avant d’avaler leurs 2 tartines pur beurre et d’enfiler un trench Burberry Prorsum sur leur nuisette Sabia Rossa pour déposer leur progéniture à pied à l’école du quartier. Retour case maison pour un look qui sait jouer la carte de l’androgynie sexy, sans tambour ni trompette : jean skinny noir, blouse Isabelle Marant , blouson de motard et boots Sandro. C’est ainsi que Caroline de Maigret et ses acolytes définissent la Parisienne dans leur opus How to be Parisian wherever you are  : “elle se définit par des efforts vestimentaires laissant justement à penser qu’elle n’en fait aucun.” Petites touches de maquillage, mèches rebelles, la Française n’est jamais trop apprêtée ni maquillée. 9H30, la Parisienne arrive enfin en scooter ou en métro au bureau quand l’Américaine y était suraccessorisée dès 7H30.

Le look femme fatale en soirée, la Française vs l’Américaine

Retrouvez les tendances mode masculine

Benka Meals 1
By |2017-04-01T11:37:54+00:0015 janvier, 2016|Categories: Au féminin|Tags: , , |

About the Author:

Flor Postel - Vinay
En suivant mon mari muté à Miami, j’ai troqué ma vie de prof d’espagnol, ma langue fétiche et mes montagnes enneigées pour me lancer dans cette belle aventure humaine et journalistique qu’est la création et la rédaction de My French City et Investir.us. Curieuse et enjouée, j’aime découvrir, apprendre et rencontrer, le “street art”, la musique baroque, le reggaetton, rire, écrire et lire, en espagnol comme en anglais.