USA  IMMO Floride
[fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20″ padding_bottom= »20″ padding_left= »0″ padding_right= »0″ hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »]

Les temps changent et choisir  Cuba la rebelle comme le dernier spot pour les défilés haute couture printemps-été 2016 de la maison Chanel pourrait en être l’un des signes les plus criants. Imaginez Karl Lagerfeld, l’homme au catogan serré et aux doits gantés, organiser un happening à deux pas du Malecón et de la Plaza de la Revolución ? Une nouvelle cataclysmique qui  secoue la planète mode depuis le mardi 3 mai.

[/fullwidth][fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20″ padding_bottom= »20″ padding_left= »0″ padding_right= »0″ hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »]
[/fullwidth][one_full last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][title size= »2″ content_align= »left » style_type= »single » sep_color= » » margin_top= » » margin_bottom= » » class= » » id= » »]Le vieux La Havane, le spot hype signé Chanel[/title]

Les créations la nouvelle collection Croisière 2016/17 ont misé sur la beauté coloniale de la  Vielle Havane (Vieja Habana),  quartier historique encore délabré il y a quelques années et dont le charme suranné a conquis le coeur du styliste de Chanel. C’est le mythique Paseo del Prado , élégante avenue bordée de demeures historiques et d’arbres centenaires (doublon tropical de sa lointaine cousine madrilène) qui accueille pour la première fois le monde de la haute couture française sur ses pavés. Au programme de cette collection estivale 2016/2017, point de clin d’oeil au style paramilitaire ( fortement malvenu) mais bien des toiles rayées et des marinières en digne héritières des amours marines de Coco Chanel. La Havane, la capitale cubaine, serait-elle en quelques mois passée du joug communiste à celui de l’industrie du luxe promue par la Rue Cambon ? Comme nous le rappelle la célèbre maison de couture:

« La richesse culturelle et l’ouverture de Cuba sur le monde en font une source d’inspiration pour Karl Lagerfeld et pour Chanel« . Une toute première fois pour la belle île caribéenne qui se retrouve ainsi figure de proue de la collection Croisière: ”Placées sous le signe du voyage, les collections Croisière de Chanel se sont inspirées depuis les années 2000, de cultures et de lieux aussi différents que Miami, Venise, Singapour, Dubaï et Séoul”.

Le défilé Chanel, une jolie façon de ressusciter la Havane des années 40 et 50, ville de jeux, d’amours cachées  et de cabarets. Un glamour et un lustre  d’antan que la famille Castro avait fini par nous faire oublier…

 

[/one_full]

USA  IMMO Floride