Le dossier Credit Score de MFC Floride

Accueil/Compte bancaire USA, Vie quotidienne USA/Le dossier Credit Score de MFC Floride
151123_ad_kitchen-prospect_728x90

Qu’est-ce que le « credit score » ? Aux Etats-Unis, il s’agit d’une note, un indice à 3 chiffres censé refléter votre capacité à rembourser un crédit. Le credit score indique donc votre profil emprunteur en quelque sorte. Il révèle votre capacité à prendre un crédit et à le rembourser. Et pour que les banques vous ouvrent leurs portes plus facilement, cette note doit être élevée. Comment faire à partir de votre arrivée sur le sol US ? Comment est-il calculé ? Voici le dossier MFC Floride.

Le serpent qui se mord la queue

Pour expliquer l’emploi de cette expression commune du « serpent qui se mord la queue » lorsque l’on parle du credit score aux USA. Voici une discussion assez absurde que vous pourriez avoir avec votre banque :

Banque : « Nous ne pouvons pas vous donner de carte de credit pour l’instant, car vous n’avez pas d’indice credit score ou parce que celui-ci est trop bas… »

Vous : « Mais comment procéder pour faire grimper mon indice ? »

Banque : « En acquérant une carte de credit par exemple et en nous montrant votre sérieux pour rembourser vos lignes de crédit »

Vous : « OK, donnez-moi une carte alors »

Banque : « Nous ne pouvons pas vous donner de carte de credit pour l’instant, car vous n’avez pas d’indice credit score ou parce que celui-ci est trop bas… »

Un dialogue de sourd, un cercle vicieux, le serpent donc… Comment faire dès lors entamer et poser les bases de votre credit score aux Etats-Unis ?

Comment entamer le processus du credit score lorsque l’on vient d’arriver ?

Le problème est celui-ci donc : lorsque l’on arrive à peine aux USA, que l’on ait $1,000,000 en poche ou simplement $100, vous n’avez aucun historique credit score ! Et comme l’on vous refusera le moindre credit et la carte qui l’accompagne, comment fait pour bâtir votre credit score ? Nous vous conseillons premièrement de « mettre à crédit » votre propre argent sur un compte. Ce qui vous permettra de prendre une carte en même temps. La suite ? De petits abonnements, comme un téléphone ou une connexion internet qui vous obligeront à respecter des mensualités et ainsi à faire augmenter votre credit score.

Il vous faudra donc passer par ce type de petits crédits et d’abonnements avant de pouvoir éventuellement prétendre à un indice credit score qui vous permettra de prendre un appartement ou une maison à crédit. Cela prendra probablement plusieurs années. Il est en effet obligatoire de passer par l’automne et l’hiver, avant de connaître les beaux jours du printemps et de l’été. Pour les plus impatients, qui souhaiteraient prendre un crédit sans un bon credit score, les banques et autres établissements de crédits vous feront surpayer vos biens et vos emprunts. Patience est donc le maître mot…

Pour connaître et suivre l’évolution de votre credit score, nous vous conseillons ce site : www.credit.com

Comment est calculé le credit score ?

  • Historique de paiement : 35% du calcul

Si vous payez vos factures dans le temps imparti, vous n’aurez aucun problème avec cette partie de votre crédit score. Plus vous avez de comptes, et plus vous payez dans les temps, plus votre score sera élevé sur cette partie. Il est donc a priori simple de garder ce score élevé si vous avez une bonne gestion de vos cartes de crédit.

  • Capacité de crédit utilisé : 30 %

Cette partie mesure votre recours au crédit. Une fois que vous avez défini avec votre banquier une « ligne de crédit », c’est à dire un montant autorisé de dépenses sur une carte en particulier, vous devez la suivre.

Par exemple, vous savez que vous pouvez dépenser $500/mois sur votre carte de crédit, vous ne devez absolument pas de passer cette limite. Il est même conseillé de ne pas trop s’en approcher. Plus vos dépenses seront éloignées de la ligne de crédit, meilleur sera votre score. Vous devez cependant dépenser au moins quelques dollars tous les mois sur chaque carte pour montrer à la banque qu’elle est restée active.

  • Ancienneté et historique du crédit : 15%

Cette partie prend en compte l’ancienneté et l’historique de vos comptes. La moyenne d’âge de vos comptes est prise en considération également et même si vous fermez l’un de vos comptes, cela ne vous pénalisera pas car vous en conserverez son historique pendant 10 ans. Ne vous faites donc pas de soucis si vous devez clôturer une carte, 10 ans après, cela ne devrait plus avoir d’incidence sur votre crédit score.

  • Demande de renseignements : 10 %

Cette partie prend en compte toutes vos demandes d’informations auprès des banques, quelles qu’elles soient. Trop de recherches peuvent donc temporairement faire baisser votre crédit score. La plupart des banques ne regardant que les recherches effectuées dans les 6 derniers mois, vous n’avez pas de soucis à vous faire si vous avez besoin de réaliser de nombreuses recherches.

Veillez cependant à les espacer autant que possible. Sur le court terme, il est possible qu’obtenir une nouvelle carte de crédit fasse baisser votre crédit score. Cependant sur le long terme, il est plus intéressant d’avoir plusieurs cartes, cela vous permettra d’augmenter vos scores sur les parties « historique des paiements » et « ancienneté et historique du crédit », qui sont des parties clés du crédit score.

  • Type de crédits utilisés : 10 %

Ce facteur prend en compte la diversité des crédits dont vous bénéficiez ou avez bénéficiée : crédit à la consommation, prêt automobile, étudiant, pour un achat immobilier… Plus votre portefeuille de crédits est varié, meilleur sera votre score.

Credit Score : FAQ et astuces

A partir de quel nombre un credit score est’il considéré comme bon ou mauvais ?

Lorsqu’une personne est créditée (sans mauvais jeu de mots) d’un score de 720 ou plus, l’on dit alors que son credit score est excellent. Elle aura alors de grandes chances de trouver le bon emprunt pour sa voiture, son appartement ou sa maison. En revanche, avoir un score en-dessous de 620 est mauvais. Cela se traduira des taux d’intérêt très hauts et « surpaiements ».

Est-ce mauvais pour votre credit score de prendre une nouvelle carte ?

Quand vous souscrivez à une carte de crédit, une demande de crédit est inscrite sur votre report. Cela a une incidence sur seulement 10 % de votre score donc cela ne vous coutera que quelques points.

A noter que la plupart des banques ne regardent que les demandes que vous avez faites dans les 3 à 6 mois maximum. Le point essentiel étant que lorsque vous souscrivez à une nouvelle carte, vous obtenez par conséquent une nouvelle ligne de crédit, ce qui représente 30 % du score. Le mieux étant de ne pas s’approcher de votre ligne de crédit. Le fait d’en voir plusieurs vous permettra donc d’obtenir un meilleur score.

Que faire en cas de refus d’obtention d’une nouvelle carte ?

Lorsque vous faites une demande, cela est forcément inscrit sur votre dossier. Si on vous refuse l’accord, faites une nouvelle demande auprès de la banque. Cela peut prendre du temps et vous devez parfois essayer plusieurs fois avant l’obtention. Il y a des chances que votre demande soit finalement acceptée, surtout si vous êtes déjà client dans cette banque.

5 astuces pour obtenir une nouvelle care

  • Proposez à la banque de changer les lignes de crédits de vos autres cartes pour tenter d’obtenir l’accord refusé.
  • Proposez de fermer un autre compte, ancien, et dont vous ne vous servez plus. Puis demandez à déplacer la ligne de crédit vers un nouveau compte pour que la demande soit finalement approuvée.
  • Prouvez que vous ne prenez pas ce crédit pour en rembourser un précédent. Les banques fuient (logiquement) ce genre de clients.
  • Prouvez que vous n’avez jamais eu de paiement en retard et que vous êtes un client fidèle depuis plusieurs années.
  • Prouvez que vous êtes loyal envers votre banque, surtout si vous avez un compte courant.

Pourquoi mon crédit score est diffèrent selon l’endroit où je le vérifie ?

Il est important de savoir qu’il y a des milliers de sites en ligne qui vous permettent de vérifier votre crédit score. Ils font beaucoup de publicité car leur but est d’obtenir vos informations afin de les revendre ou de pouvoir vous vendre d’autres produits. Ces scores « FAKOs» ne sont pas très fiables, car les entreprises se basent sur leurs propres barèmes, qui ne sont pas ceux que les banques utilisent.

Si je veux acheter une maison, mes cartes de crédit vont elle me porter préjudice ?

Comme affirmé précédemment, obtenir une nouvelle carte de crédit fait perdre quelques points sur le court terme, mais peut en faire gagner sur le long terme. Si vous prévoyez d’acheter une maison, ne faites pas de demande d’ouverture de compte pendant quelques temps. Dans ce cas, vous n’aurez aucun problème à expliquer votre situation. En effet, si vous utilisez vos crédits à bon escient, votre score devrait être excellent.

10 astuces pour faire augmenter votre credit score rapidement

  1. Si possible, payez vos crédits avant l’édition de votre relevé. Dans ce cas, vous vous éloignerez du montant à ne pas dépasser et cela fera augmenter votre score. Si ce n’est pas possible, essayez tout de même de dépenser 15 % de moins que la limite imposée par votre ligne de crédit.
  2. 10 % de votre carte sont calculés en fonction du type de prêts que vous avez. Veillez donc à avoir plusieurs cartes, dans plusieurs banques différentes.
  3. Utilisez votre business card. Les informations de votre business card dans les banques Chase ou American Express ne sont pas reportées sur votre crédit score personnel. Ainsi, même si les plafonds de dépenses sont atteints, cela n’affectera pas votre crédit score.
  4. Ne prenez pas plusieurs crédits d’un coup. Vous pouvez par exemple commencer par ce que nous vous disions plus haut en mettant votre argent à crédit. Il vous sera alors octroyé une carte de crédit sécurisée : sécurisée par les fonds que vous avez placés sur un compte. En procédant ainsi, il est possible qu’après 6 mois de sérieux de votre part, votre banque vous accorde une carte de crédit.
  5. Faites ce qu’il faut pour que les remboursements de votre crédit soient fait automatiquement et non manuellement. Vous ne dépasserez ainsi jamais les dates limites fixées par votre emprunt.
  6. Dans la mesure du possible, utilisez vos comptes courants à l’étranger. En effet, si vous possédez une carte de crédit d’un compte en France (ou Belgique, Suisse et autres pays francophones) et provenant d’un établissement international, vous pouvez demander à ce dernier d’appeler aux USA pour que l’on vous accorde une carte de crédit basée sur les relations que vous avez entretenues par le passé à l’étranger.
  7. Essayez de faire figurer votre loyer dans votre dossier. Cela n’est pas possible dans tous les établissements bancaires et d’emprunts, mais lorsque cela est accepté, il vous suffit de vous y rendre en compagnie de votre propriétaire et de signer pour des paiements électroniques. Ceux-ci seront par conséquent reportés sur votre dossier credit score.
  8. Gardez vos informations personnelles pour vous ! Certains émigrants généreux auront parfois l’envie de donner leurs numéros de Sécurité Sociale à des amis émigrants comme eux. Ceci afin de leur permettre de prendre un téléphone sur place par exemple. Mais si vous souhaitez bâtir avec sérieux votre credit score, ce n’est pas une chose à faire du tout ! Cette personne pourrait ne pas respecter ses remboursements, voire, dans les pires cas, donner vos numéros à une autre personne, et ainsi de suite….
  9. Rentrez en contact avec d’autres émigrants comme vous. Il ne s’agit pas là d’un conseil technique à proprement parler, mais certaines personnes avec plus d’expérience sur le credit score que vous, pourront vous orienter et vous donner leurs astuces.
  10. Salaire et parcours professionnel. Si vous n’avez pas d’historique crédit à présenter à une banque aux USA, vous pouvez faire valoir votre parcours professionnel passé et votre salaire actuel. En effet, si vous ne possédez pas de périodes de chômage et un bon salaire au moment T, cela sera un plus sur votre dossier.

Comment le vol d’identité peut tuer votre credit score…

Imaginez la situation, vous avez mis plusieurs mois, années à faire augmenter votre credit score, au point d’être aujourd’hui aux portes de l’emprunt que vous attendez pour devenir propriétaire. Mais un vol d’identité à votre encontre vient faire chuter votre indice et tout tombe à l’eau. Très cruel…

Cela peut se faire de plusieurs façons :

  • Premièrement le voleur, en possession d’informations personnelles très importantes, se sert d’un crédit existant pour effectuer des achats. Les probabilités pour que vous vous retrouviez ensuite incapable de payer les factures laissées sont fortes, tout comme le fait que votre credit score chutera alors. Certains voleurs parviennent même à rediriger les factures de leurs achats, de telle façon que le possesseur du crédit ne les reçoit pas et ne s’aperçoit pas de cette activité étrange sur son compte.
  • Le voleur d’identité peut souscrire un ou plusieurs crédits au nom de la personne volée. Malheureusement, cette personne ne peut ensuite payer les mensualités : le credit score chute.
  • Le voleur vide entièrement le compte de sa victime, laissant cette dernière incapable de payer ou rembourser quoique ce soit (emprunt, location de voiture, carte de crédit…) : le credit score chute.

Un dernier conseil pour la route ?

Soyez or-ga-ni-sé ! Faites-vous un pense-bête avec une liste de toutes vos cartes. Notez toutes les informations : la date de demande de la carte, la date à laquelle vous devez payer vos crédits pour obtenir un bonus, le montant des frais annuels et les lignes de crédit. Sans une organisation efficace, il peut être difficile de suivre tous ces comptes.

Guide MFC
By | 2017-04-01T11:39:15+00:00 5 mars, 2015|Categories: Compte bancaire USA, Vie quotidienne USA|Tags: |

About the Author:

Alexandre Robert
Journaliste 50% Parisien, 50% Provençal, j'ai rejoint les projets MyFrenchCity et Investir.US après plusieurs années dans le journalisme. Voilà comment je suis passé de la presse locale à un projet international passionnant ! La magie de notre métier ? Ecouter les gens et faire de belles histoires de leurs récits. Ma grande passion : la NBA. Fan inconditionnel, j’ai même réussi à toucher l’arceau du bout du doigt un soir de novembre 2008.
mautic is open source marketing automation

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir toute l'actualité sur les USA