Les différences entre l’Obamacare et l’assurance maladie française

Accueil/Edition Nationale/Vie pratique USA/Santé USA/Les différences entre l’Obamacare et l’assurance maladie française
neveo

Elu président des USA en 2008, Obama avait fait la promesse d’une assurance santé pour tous les Américains, quels que soient leurs revenus. Promesse tenue malgré l’hostilité des républicains : cette « loi sur les soins abordables » est entrée en vigueur le 1er janvier 2014. Visant à mettre quelques 30 millions d’Américains à l’abri d’un accident de santé, cette réforme tend vers une plus grande justice sociale.

Les bénéficiaires de cette réforme

Les différences entre l’Obamacare et l’assurance maladie française 1

Les espoirs suscités par l’Obamacare

Aujourd’hui, aux Etats-Unis, on compte environ 23 millions de personnes n’ayant aucune assurance maladie. Environ 50 millions d’Américains n’ont aucune couverture santé et renoncent donc à se soigner. Grâce à cette réforme du système de santé, les citoyens Américains pourront dorénavant bénéficier d’une couverture minimale, quel que soit leur niveau de revenu.

Certes, il existait depuis 1965 un système de soin public destiné aux plus démunis nommé « Medicaid », mais il concernait un tout petit pourcentage de la population. Laissant derrière une grande frange de foyers modestes sans aucun accès aux soins. Avec l’Obamacare, le nombre de citoyens éligibles au Medicaid devrait augmenter et la middle class, la grande oubliée, devrait en profiter grandement et gagner la certitude de pouvoir se soigner correctement.

Ci-dessous notre interview de Jean-Paul Barre, agent d’assurances Français exerçant à Miami et spécialiste de l’assurance santé des expatriés (prenez contact avec lui ici)

France vs USA : les Etats-Unis loin du système universel

En France, la couverture santé est universelle. Que vous soyez Français ou non, vous pouvez en bénéficier. Si vous êtes étranger, mais résidez dans l’hexagone et êtes salarié sur le territoire national, vous êtes obligé de souscrire à un régime de sécurité sociale. Ce dernier vous permet ainsi de profiter de l’Assurance maladie. Votre conjoint et vos enfants en profitent également.

Aux USA, la situation est bien différente. Seuls les citoyens US sont les bénéficiaires de cette réforme. Si vous êtes résident, vous n’aurez aucun droit, vous ne pourrez prétendre à aucune aide de l’état. Il faudra donc vous tourner vers des assurances privées, très onéreuses, pour assurer votre prise en charge et celle de vos ayants droit (conjoint, enfants).

La gestion de la prise en charge

Jusqu’à l’avènement de l’Obamacare, il n’existait pas de justice sociale quant à l’accès aux soins de santé. Les plus riches cotisaient auprès d’assurances santé privées très coûteuses et les plus pauvres recevaient, pour certains, le Medicaid. La réforme de l’Obamacare consiste à rendre ces assurances privées obligatoires, pour tous, mais à un moindre coût. Si la couverture maladie continue à relever du système privé, l’état intervient dorénavant en accordant des subventions aux foyers modestes pour payer cette couverture devenue obligatoire.

Une réforme longue à mettre en place

C’est cette absence de liberté individuelle, cette obligation de s’assurer pour les citoyens US que pointent du doigt les républicains, détracteurs de cette réforme. Cette discordance idéologique majeure additionnée à des estimations budgétaires qui se heurtent, a rendu difficile le projet d’Obama. Le président américain est persuadé qu’une politique de prévention à long-terme portera ses fruits car la nation américaine sera mieux soignée et que ce bien-être social et médical générera des économies.

Le système français, totalement public se différencie de ce nouveau système américain qui serait un « entre-deux » (mi-privé mi-public). En France, l’Assurance Maladie est un organisme d’Etat. Ce n’est qu’à partir d’un certain seuil que la couverture maladie devient marché (lorsque l’on a recours à une complémentaire santé). Les entreprises en France couvrent les deux tiers des salariés en finançant des mutuelles privées à cet effet.

Quid du système de remboursement ?

L’Obamacare est une réforme fédérale mais qui est pilotée et cofinancée par les 52 états qui composent la nation américaine. Chaque état doit décider d’un éventail de plans (goldsilverbronze) proposant une offre de soins plus au moins complète. Tous, cependant, garantissent des remboursements minimums. Les prix varient en fonction des états et parfois même entre les villes. Vous n’aurez pas, par exemple, le même niveau de remboursement entre le Minnesota et la Floride, ni même entre Miami et Jacksonville.

En France, les soins de santé et les remboursements sont identiques, quel que soit le coin de l’hexagone où vous vivez. L’Assurance Maladie garantit à tous et sur l’ensemble du territoire le même remboursement des frais de santé. Notez aussi que notre assurance maladie couvre bien plus de prestations que l’Obamacare. Les frais d’hospitalisation ou de maternité sont bien mieux couverts en France qu’aux Etats-Unis, malgré les avancées de cette réforme.

Guide MFC
By | 2017-04-01T11:39:21+00:00 15 février, 2015|Categories: Santé USA|Tags: |

About the Author:

Flor Postel - Vinay
En suivant mon mari muté à Miami, j’ai troqué ma vie de prof d’espagnol, ma langue fétiche et mes montagnes enneigées pour me lancer dans cette belle aventure humaine et journalistique qu’est la création et la rédaction de My French City et Investir.us. Curieuse et enjouée, j’aime découvrir, apprendre et rencontrer, le “street art”, la musique baroque, le reggaetton, rire, écrire et lire, en espagnol comme en anglais.
mautic is open source marketing automation

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir toute l'actualité sur les USA